Trésors
  • Avec notre carte interactive, parcourez l'histoire des grandes innovations françaises du 17ème au 21ème siècle.
  • Sophie la girafe, figurine made in France née en 1961, connaît un succès international qui tient à de nombreuses qualités dont une innovation sonore : le petit « pouet » quand on la presse.
  • Pyréolophore. Ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant ce prototype de moteur développé par les frères Niépce révolutionnera le monde des transports : l'invention donnera en effet naissance au système d'injection à essence.
  • Le cœur artificiel total le plus avancé du monde, conçu par une entreprise française.
  • Avant de devenir une industrie géante, c'est à la vitesse d'une tortue que la carte à puce déposée par Moreno en 1974 a fini par s'imposer.
  • C'est à une femme - et même une féministe de la première heure - que l'on doit l'invention du soutien-gorge.
  • Le physicien Augustin Mouchot est l’un des pionniers de l’énergie solaire en France. Il développe un appareil de cuisson solaire en forme de réflecteur pour la cuisine qu’il présente lors de l’Exposition Universelle en 1878.
  • Après plusieurs années de recherches, la première ligne commerciale Paris-Lyon (380 km/h) en TGV est inaugurée en 1981. Aujourd'hui, le TGV dessert pas moins de 230 lignes en France !
  • Auguste Rateau fut le premier à équiper de puissants bateaux de turbines multicellulaires permettant un meilleur rendement. Son invention a marqué la légende du paquebot Normandie notamment.
  • Ignace Pleyel (1757-1831), musicien et compositeur, ne cesse d'améliorer ses propres pianos avant de fonder la manufacture des pianos Pleyel en 1817. Plus qu'une marque, Pleyel est aujourd'hui une véritable institution dans le monde de la musique.
  • Lucien Lévy dépose le brevet du superhétérodyne, l'ancêtre du récepteur radio en 1918, avant de fonder les établissements Radio L.L en 1926.
  • Dès 1857 Edouard-Léon Scott de Martinville met au point le phonautographe : un appareil capable de recueillir des vibrations acoustiques. C'est le premier inventeur qui réussit à enregistrer le son d'une voix humaine.
  • La marque Evian a toujours su d’adapter aux modes de consommation de ses clients. En 1970, elle lance une bouteille en plastique, un packaging révolutionnaire pour l’époque. Le brevet de la première bouteille compactable, quant à lui est déposé en 1995.
  • Cet appareil ovoïde est bien un sous-marin ! Claude-Désiré Goubet malgré ses efforts n’arrivera jamais à le faire adopter le Goubet I et le Goubet II par le Ministère de la marine et connaîtra une fin tragique…
  • Lafuma, petite tannerie drômoise, bouscule les codes du sac à dos en bois et en cuir des années 1930 en remplaçant le bois par du métal et le cuir par de la toile. C’est l’avènement du sac à dos moderne toujours en vogue !
  • C’est en Ardèche, le berceau des inventeurs de papiers que s’inscrit la légende du papier Canson. De la « recette » du papier à la fabrication du papier calque en 1809, plusieurs générations issues des héritiers des Montgolfier ont contribué au succès de la marque.
  • Saviez-vous que le béton est le deuxième produit le plus usité dans le monde après l’eau ? En 1928, un français, Eugène Freyssinet invente le béton précontraint visant à améliorer la résistance de ce matériau face à des sollicitations élevées.
  • Si l’idée du ski remonte à des millénaires, c’est Abel Rossignol, directeur d’une fabrique de bois qui dépose le brevet du ski contrecollé Olympique en 1942.
  • En 1794, la France connait une pénurie de graphite. Nicolas Jacques Conté imagine alors un mélange de graphite et d’argile et donne naissance au célèbre crayon de la marque ! La gamme, appréciée par les amateurs d’art et les écoliers, s’enrichira de crayons d’art et de pastels au fil des années.
  • La petite entreprise savoyarde a fait du chemin en déclinant un petit couteau au design simple et ingénieux qui s’est déjà vendu à plus de 300 millions d'exemplaires dans le monde.
  • En 1902, Edmond Fouché invente le premier chalumeau soudeur « à gaz », toujours usité aujourd’hui. Cette innovation est loin d’être anecdotique puisqu’elle a largement contribué aux progrès de la métallurgie dans le monde.
  • En 1956, le bonnetier Bernard Gilberstein a l'idée de réunir la partie supérieure de deux bas pour former une culotte. Le collant était né ! Dim qui a pour ambition de participer à "l'émancipation féminine" créera le collant sans démarcation en 1971.
  • Fini les batailles interminables avec les toiles de tentes et les sardines ! En 2005, Décathlon met au point un procédé de tente auto-déployable pour le plus grand bonheur des campeurs. Depuis, la tente deux seconds a été récompensée par plusieurs prix de design internationaux.
  • L'entreprise Michelin brevète le pneu radial en 1946. Loué pour ses qualités techniques, son succès commercial propulsera l’entreprise aux premiers rangs mondiaux.
  • Adopté comme moyen de transport après la seconde guerre mondiale, le cyclomoteur fait désormais partie de notre patrimoine. Pour conduire un cyclomoteur aujourd'hui, il faut au moins avoir 14 ans et posséder le Brevet de Sécurité Routière (BSR).
  • La pasteurisation est une véritable arme de destruction massive contre les microbes ! Soumis à une forte chaleur, bactéries et microbes pathogènes succombent rapidement. Ce terme vient de Louis Pasteur qui a d'abord élaboré le procédé pour le vin et la bière.
  • Il est impossible de connaître le nom de l'inventeur de la télévision. Néanmoins, on doit le passage à la couleur aux découvertes de deux français : Georges Valensi et Henri de France.
  • Produit a seulement 500 exemplaires, le micro-ordinateur mis au point par François Gernelle en 1973 ne rencontre pas tout de suite son public. Il sera une source d'inspiration pour Apple et IBM qui contribueront à son succès en entreprise dès les années 80.
  • Des merveilleux jardins de Shalimar aux célèbres Champs-Elysées, les influences de Guerlain font le bonheur des femmes en petite robe noire et pas seulement. Les recettes de Guerlain ont su mettre le parfum et les produits cosmétiques au goût du jour.
  • En 1837, Thierry Hermès ouvre une manufacture de selles et de harnais. Au fil des années, la marque évolue et se lance dans d'autres univers dédiés au luxe et à la mode. Aujourd'hui, Hermès est mondialement célèbre grâce son carré de soie notamment.
  • Qui peut tracer une ligne de deux ou trois km ? Né aux USA en 1888, le procédé du stylo à bille a dû attendre 50 ans avant d’émerger sous une forme jetable, connue aujourd'hui à travers le monde !
  • De nombreux industriels ont accompagné la naissance de l’automobile. Parmi eux : Armand Peugeot et son tricycle à vapeur.
  • De Nemo à Cousteau... les capitaines amateurs d'exploration sous-marine doivent beaucoup à Rouquayrol et Denayrouze, inventeurs et déposants du premier scaphandre autonome de l'histoire.
  • Si le terme n'a aujourd'hui rien de valorisant, le succès de cet entrepreneur franc-comtois du 19ème siècle ferait rêver plus d'un fabricant de chaussures.
  • Elle est toujours dans nos cuisines et n'attache toujours pas ! Petite histoire de la poêle anti-adhésive, inventée par Marc Grégoire et commercialisée plus tard avec son ami Louis Hartmann sous la marque Tefal.
  • C’est en 1818 que le baron allemand Karl Drais von Sauerbronn dépose en France le brevet du vélocipède : deux roues alignées sur un cadre muni d’une simple selle.
  • Du haut de ses 300 mètres, le symbole de la capitale française surplombe Paris depuis plus d'un siècle.
  • André-Jacques Garnerin effectue le premier saut en parachute en octobre 1797 au-dessus du parc Monceau. Une version améliorée et plus stable de l'engin fera l'objet d'un brevet en 1802. Mais son invention remonte à 1792 dans des circonstances plus sombres.
  • Le Moulin-Légumes est le premier ustensile inventé par Jean Mantelet. Il lui permettra de créer sa société et fameuse marque d'électroménager Moulinex qui va accompagner l'avènement de la société de consommation pendant les Trente Glorieuses.
  • Léon Bel, créateur de la fameuse vache rieuse dans un petit village du Jura, était non seulement un intuitif affineur de fromage mais aussi un marketeur de génie - avant même que le marketing existe.
  • Lorsque les frères Lescure présentent leur cocotte-minute au Salon des Arts Ménagers en 1954, elle est refusée. L'histoire et les ménagères leur donneront pourtant raison : la même année, ils en vendront 130 000 exemplaires, 500 000 six ans plus tard un million par an aujourd'hui.
  • Le 28 décembre 1895, les frères Lumière organisent la première projection publique payante de l'histoire. Elle a lieu grâce à leur cinématographe dont ils ont déposé le brevet en février de la même année.
  • C'est en 1821 que le Français Nicolas Rieussac, horloger du Roi, présente sur un champ de course un instrument inédit : il l'a baptisé « chronographe ».
  • Si les dépôts du brevet et de la marque Caddie ont été faits au début des années 60, il faut remonter 30 ans en arrière pour retrouver une trace des premiers chariots pour faire ses courses.
  • Réussir à voler ne fut pas un long fleuve tranquille... Il s'écoulera près d'un siècle entre les dirigeables « plus légers que l'air » de la fin du 18ème siècle et les premiers vols motorisés dans des avions « plus lourds que l'air », comme celui breveté en 1890 par Clément Ader.
  • C'est en 1885 que Louis Vuitton créé l'élégante malle éponyme. Plate et légère, elle accompagne l'avènement des transports de l'époque.