Nationales

Solidaires contre la contrefaçon et le piratage

02 / 07 / 2020
L’Union des Fabricants et l’ensemble de ses partenaires (INPI, CNAC, Douane, Gendarmerie, Hadopi et les entreprises membres de l’association) lancent une campagne d’envergure contre la contrefaçon et le piratage. L’occasion d’appeler à la solidarité tous les acteurs pour éradiquer les faux produits.
 

L’Union des Fabricants (Unifab) lance, jeudi 2 juillet, une campagne contre le faux et le piratage. C’est cette année autour du thème « solidarité » que se réunissent tous les principaux acteurs du monde de l’authentique.

Cette campagne a pour objectif de prévenir et de sensibiliser le grand public, et particulièrement les jeunes, aux conséquences multiples et néfastes de la contrefaçon sur la santé, la sécurité, l’économie, la création, l’innovation, l’environnement…

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, l’Unifab a choisi de privilégier l’affichage à Paris et dans les postes douaniers et de gendarmerie, mais surtout une communication digitale à destination des e-consommateurs. Il met notamment en ligne un quiz permettant aux consommateurs de tester leurs connaissances et d'être des « acheteurs aguerris », à même de déceler les pièges en ligne.

Christian Peugeot, Président de l’Unifab – Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes Publics – Christophe Blanchet, Député du Calvados – Richard Yung, Sénateur des français à l’étranger et Président du Comité National Anti-Contrefaçon (CNAC) – Pascal Faure, Directeur général de l’Institut National de la Propriété Industrielle – Isabelle Braun-Lemaire, Directrice générale de la Douane française et Denis Rapone, Président de la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet (HADOPI) ont donné ensemble le coup d’envoi de cette campagne de grande envergure qui se tiendra jusqu’en juillet 2021.

Pascal Faure, Directeur général de l’INPI, rappelle les dangers de la contrefaçon et les moyens mis en œuvre par l’INPI pour veiller au respect de la propriété industrielle :

« La contrefaçon porte atteinte au développement des entreprises dans tous les secteurs économiques et encourage les activités illicites en menaçant, parfois directement, la santé et la sécurité des consommateurs. A l’INPI, nous nous sommes donné pour objectif d’accompagner les entreprises dans l’obtention et la défense des titres de propriété intellectuelle. Depuis un an, grâce à la loi Pacte, nous avons mis en place de nouveaux outils permettant de renforcer la robustesse, la flexibilité et la progressivité des titres. Nous mettons à disposition des entreprises des possibilités plus simples et moins coûteuses de défendre leurs droits, directement auprès de l’INPI.
Mais le premier des enjeux reste la sensibilisation du consommateur final, objet de la campagne que nous lançons aujourd’hui. L’INPI est donc particulièrement fier d’être associé à cette campagne de l’Unifab. Soyons tous solidaires contre la contrefaçon et le piratage
 ! »

Les chiffres clés de la contrefaçon

     - Au niveau mondial, la commercialisation de produits de contrefaçon atteindrait 460 milliards d'euros par an et représenterait 3,3 % du commerce mondial.

     - A l’échelle européenne, la présence de faux produits conduirait à la perte de 60 milliards d’euros par an, engendrant ainsi la suppression directe de 468 000 emplois.

     - En France, le manque à gagner pour les entreprises s'élèverait à 6,7 milliards d’euros de pertes par an et à plus de 38 mille emplois supprimés.

    - Les conséquences sur l’environnement sont également importantes, notamment avec le rejet de déchets toxiques dans la nature par exemple, dû au manque de conditions vertueuses de fabrication de ces produits illégaux.

     - 37% des consommateurs ont déjà été dupés en achetant une contrefaçon sur Internet, alors qu’ils pensaient faire l’acquisition d’un bien authentique.

     - La valeur totale des produits pharmaceutiques contrefaits dans le monde est estimée à plus de 4 milliards d’euros.

 

Le confinement a par ailleurs entrainé une explosion de l’e-consommation de faux produits liés ou non à la pandémie COVID-19. Ont été recensés :

     - L’identification, par les autorités, de plus de 2 500 réseaux relatifs à la contrefaçon de produits sur Internet, les réseaux sociaux et les marchés en ligne.

     - La saisie de près de 13 millions d’euros de faux médicaments potentiellement dangereux.

     - L’inspection de plus de 325 000 colis dont environ 50 000 ont été saisis.

     - La saisie de 4,4 millions d’unités de produits pharmaceutiques illicites.

     - Le démantèlement de 37 groupes de crimes organisés.

L’Union des Fabricants est une association française qui promeut la protection internationale de la propriété intellectuelle en luttant contre la contrefaçon. Elle regroupe plus de 200 entreprises de tous secteurs d’activité confondus. L’Unifab agit en menant des opérations valorisant les intérêts des entreprises membres, organisant des formations et des campagnes de sensibilisation.

Sur Twitter
Sur Facebook