Report de délais lié à la crise sanitaire

15 / 05 / 2020
Dans le contexte de crise sanitaire actuelle, le gouvernement français a publié une ordonnance reportant tous les délais au 23 juillet ou au 23 août 2020 selon les cas.
 

L’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 (version consolidée au 15 mai 2020) prévoit que toutes les échéances intervenant dans la période entre le 12 mars et le 23 juin 2020 inclus sont reportées au 23 juillet 2020 si le délai initial était d’un mois et au 23 août 2020 si le délai initial était de deux mois ou plus.

Cette ordonnance s’applique à tous les délais prévus par le code de la propriété intellectuelle, à l’exception de ceux résultant d’accords internationaux ou de textes européens.

Concrètement, ce report concerne les échéances :

  • pour faire opposition à une marque
  • pour payer une annuité de brevet
  • pour renouveler une marque ou proroger un dessin ou modèle et pour bénéficier du délai de grâce correspondant
  • pour introduire un recours administratif ou juridictionnel
  • pour formuler des observations de tiers ou pour répondre à une notification de l’INPI

Il ne concerne en revanche pas les délais de priorité pour une extension internationale, les délais de paiement pour le dépôt de brevet ni les délais pour déposer un certificat complémentaire de protection, qui relèvent de dispositions supra-nationales.

Si vous êtes en mesure de le faire, nous vous invitons à répondre dès que possible aux notifications ou à procéder à vos démarches, sans attendre le délai de cet été, pour éviter d’engorger les procédures à l’issue de la période d’urgence sanitaire. En effet, pendant le confinement, les équipes de l’INPI continuent de traiter normalement vos demandes en étant en télétravail, puisque les procédures de l’INPI sont dématérialisées et restent accessibles pour vous à tout moment.

Dans le contexte actuel, tout le personnel de l’INPI est mobilisé à vos côtés pour vous offrir le meilleur service.

Pour toute information, contacter INPI Direct au 0 820 210 211 (0,10 € TTC/min) + prix de l’appel.

La décision n° 2020-33 du 26 mars 2020, prise dans le cadre de l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020, rapporte la décision n° 2020-32. 

Sur Twitter
Sur Facebook