Internationales

La propriété industrielle favorise les performances des entreprises

12 / 02 / 2021
Un lien étroit existe entre détention de droits de propriété industrielle et performances économiques d’une entreprise, d’après une étude de l’Office européen des brevets et de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle. Plus une entreprise a un portefeuille de droits de propriété industrielle solide, plus son chiffre d’affaires par salarié est élevé et plus elle rémunère ses employés. Un constat encore plus frappant pour les PME.
 

Une nouvelle étude, publiée conjointement par l’Office européen des brevets (OEB) et l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) en février 2021, montre que les entreprises qui détiennent au moins un brevet, un dessin et modèle ou une marque, génèrent un chiffre d’affaires par salarié supérieur de 20 % à celui réalisé par les entreprises qui n’en détiennent pas. Ces entreprises versent également des salaires en moyenne 19 % plus élevés.

C’est la détention de brevets qui présente le lien le plus fort entre performances économiques des entreprises et possession de droits de propriété industrielle (DPI) avec un chiffre d’affaires constaté par salarié plus élevé de 36 % et des rémunérations supérieures de 53 %. Arrivent ensuite la détention de dessins et modèles (avec un chiffre d’affaires par salarié plus élevé de 32 % et des rémunérations supérieures de 30 %), puis de marques (chiffre d’affaires par salarié plus élevé de 21 % et rémunérations supérieures de 17 %).

 

Une corrélation encore plus prononcée pour les PME

Les petites et moyennes entreprises (PME)  titulaires de DPI ont un chiffre d’affaires par employé 68 % plus élevé que celles qui n’en détiennent pas. Sachant que moins de 9 % des PME en Europe possèdent au moins l’un des trois types de DPI, contre 60 % des grandes entreprises, l’étude démontre tout le potentiel des PME à exploiter davantage les DPI.

De plus, les PME propriétaires de plusieurs types de DPI génèrent un chiffre d’affaires par employé encore plus élevé : les PME qui détiennent à la fois des brevets et des marques génèrent 75 % de chiffre d’affaires supplémentaire par employé ! Pour celles qui sont titulaires de dessins et modèles et de marque, le différentiel est estimé a  + 84 %. Quant aux PME qui détiennent à la fois des brevets, des marques et des dessins et modèles, elles génèrent un chiffre d’affaires par employé presque deux fois plus élevé (98 %) que celles qui ne possèdent aucun de ces DPI.

 

Les secteurs les plus représentés

Selon l’étude, les entreprises titulaires de DPI, toutes tailles confondues, sont plus fortement représentées dans les secteurs de l'information et de la communication (18 % des entreprises de ce secteur possèdent des DPI), de l'industrie manufacturière (14 %), des autres activités de services (14 %), et des activités scientifiques et techniques (13 %).

Sur Twitter
Sur Facebook