L’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises et l’INPI signent un accord pour le développement économique de la région

18/05/2022
L’INPI et l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises renforcent leur collaboration pour accélérer le développement des entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes. Franck Colcombet, Président du directoire de l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, et Pascal Faure, Directeur général de l’INPI, réunis à Lyon à l’occasion de la signature de la convention ce mercredi 18 mai, nous détaillent ce partenariat et ses objectifs.
Signature convention INPI Agence Auvergne Rhone Alpes Entreprises

En quoi la région Auvergne-Rhône-Alpes est un territoire d’innovation où l’INPI joue un rôle clé ?

Franck Colcombet
: La Région Auvergne Rhône-Alpes concentre 500 000 emplois industriels et 40 000 chercheurs. 14 pôles de compétitivité et 18 clusters régionaux contribuent à faire émerger des projets innovants dans ces filières. De surcroît, la région est un vivier de start-up de première force en France. Pour ne citer qu’un seul exemple, le bassin de Grenoble abrite la plus forte concentration française de start-up à vocation industrielle, avec 55% d’entre elles intervenant dans ce secteur, contre seulement 12,5% à l’échelon national. Et, lorsqu’on évoque l’innovation, on ne peut écarter le point crucial de la protection de cette dernière. A ce titre, l’INPI joue un rôle essentiel pour soutenir les entreprises industrielles et les start-up et les orienter vers les stratégies de protection de leur savoir-faire les plus appropriées.

Pascal Faure : Implanté depuis 1965 dans la région, l’INPI joue effectivement un rôle clé en Auvergne-Rhône-Alpes. Apprendre très tôt aux entreprises que la propriété industrielle (PI) est un outil stratégique est essentiel. Agir plutôt que réagir est moins coûteux et démontre la capacité d’anticipation des entrepreneurs. Avoir les bons réflexes PI permet de valoriser et protéger son savoir-faire et son image dès le départ – et limiter les risques de contrefaçon ! Les douze délégations de l’INPI accompagnent les innovateurs sur le terrain dans la mise en œuvre d’un plan d’action adapté à chaque étape de leur développement. En Auvergne-Rhône-Alpes, pas moins de 750 entreprises (start-up, TPE, PME et ETI) sont accompagnées chaque année par notre délégation : rendez-vous personnalisés et prestations dédiées sont là pour éclairer le dirigeant, donner un regard à 360° sur la PI de l’entreprise, financer de premières actions et former les collaborateurs.

Quelle est la politique menée par la région pour la relocalisation industrielle et quels sont les enjeux de propriété industrielle ?

F.C. :
L’Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région industrielle de France. La politique régionale souhaite encourager, conforter un écosystème accueillant pour la relocalisation industrielle, pour une région plus résiliente. Pour ce faire, elle a mis en place un process simplifié, qui permet aux entreprises d’obtenir un arbitrage de soutien régional dans un délai de 15 jours. Le G6 de la relocalisation a été lancé le 10 mai 2022 à l’échelon régional. L’objectif : que les acteurs du développement économique travaillent tous dans le même sens et ensemble, pour repérer et faciliter les projets de relocalisation industriels en Auvergne-Rhône-Alpes. La relocalisation industrielle implique nécessairement un accompagnement des responsables d’entreprise dans la protection de leur savoir-faire, notamment si ces dernières visent des marchés internationaux, davantage exposés à des risques.

P.F. : Détenir des titres de PI solides renforce la compétitivité des entreprises, d’autant plus à l’international. Avec les brevets, notamment, elles protègent et valorisent leurs innovations, tout en s’octroyant une exclusivité et en créant de la valeur sur le territoire régional. La propriété industrielle est donc un levier incontournable, qui participe à l’attractivité de la région. L’Auvergne Rhône Alpes se classe 2ème - après l’île de France- en nombre de déposants de brevets. Comme le souligne notre palmarès 2020 des déposants de brevets en France, la région concentre ainsi 12,8% des demandes de brevets publiées en 2020 par des personnes morales en France. C’est grâce à des grands fleurons de l’innovation comme Michelin ou le groupe Seb, mais aussi grâce à des PME et start-up particulièrement actives. Dans la catégorie « PME » de notre palmarès, la start-up grenobloise Aledia se trouve sur la première marche et  Supergrid Institute, à  Villeurbanne, en quatrième position. L’Auvergne-Rhône-Alpes est donc l’une des régions les plus innovantes de France et d’Europe et doit poursuivre dans cette voie !

Quel est l’objectif de cette convention de partenariat entre l’Agence Auvergne-Rhône Alpes et l’INPI  et quels sont les bénéfices pour les PME et PMI ?

F.C. :
On l’a dit la PI est un atout déterminant pour la compétitivité des entreprises régionales. Protéger leurs innovations en France et à l’international est vital pour leur développement. Cette convention va donc amplifier la collaboration de l’INPI et de l’Agence en faveur de l’accompagnement des entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur le volet de l’innovation comme sur le volet international. Nos objectifs communs sont de sensibiliser les entreprises aux enjeux PI (via l’organisation conjointe d’ateliers techniques et de conférences notamment), de les accompagner dans leur stratégie PI (avec des visites en binôme d’entreprises cibles sur des projets d’innovation ou des projets à l’export, des participations à des comités tels que le dispositif régional d’appui aux éco-innovations Innov’R entre autres) et enfin de les soutenir dans leur déploiement à l’international (par l’intermédiaire de missions régionales, des conseillers internationaux de l’INPI ou de webinaires dédiés par exemple).

P.F. : Une étude réalisée récemment à l’échelle européenne le montre : les entreprises disposant de titres de PI – brevets, marques, dessins et modèles – sont plus performantes que celles qui n’en ont pas. Et c’est encore plus vrai pour les PME ! Sensibiliser les entreprises, dans toute la région, à l’importance de la PI pour leur croissance et leur apprendre à mettre à profit les différents outils qu’elles ont à leur disposition en fonction de leur stratégie globale est donc primordial. Que les entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes montent en compétence sur la PI pour en faire un véritable levier de développement, c’est tout l’objectif de cette convention.

« Les équipes de la délégation Auvergne-Rhône-Alpes de l’INPI, basées à Lyon et Grenoble, sont au cœur de l’écosystème régional de l’innovation et y contribuent. A titre d’exemple, nous travaillons étroitement avec les SATT Pulsalys et Linksium, Clermont Auvergne Innovation avec qui nous avons signé très récemment une convention ; nous sommes présents dans les incubateurs, auprès des étudiants entrepreneurs, de la French Tech, et très actifs au sein de la Team France Export. Les trophées BrefEco, Be A Boss, Go Entrepreneurs, les Rendez-vous Carnot sont autant d'occasions de vivre la PI avec les entrepreneurs de la région. »


Elisabeth Delalande, Déléguée Régionale Auvergne-Rhône-Alpes

Les plus récentes
Internationales

Le 3e numéro d’INPI LAW JOURNAL est sorti !

26/09/2022
Le 26 septembre parait le troisième numéro d’INPI LAW JOURNAL, le bulletin d’information de l’INPI en langue anglaise, dédié à l’évolution du droit français de la propriété industrielle.