Le cahier de laboratoire

 

Qu'est-ce qu'un cahier de laboratoire ?

Le cahier de laboratoire national est un outil de traçabilité des travaux de recherche pour les laboratoires et les PME innovantes.

Elaboré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Réseau Curie, en collaboration avec l'INPI et en concertation avec les organismes de recherche publics, il est destiné à laisser une trace écrite des travaux de recherche, pouvant également servir de preuve matérielle sur l’antériorité d’une invention.
Il permet d'avoir le détail des travaux, de l'idée de départ à la conclusion. Véritable journal de bord, il constitue un lien avec les différents intervenants sur un même projet : transmission des connaissances, mémoire... Il peut aussi se révéler être un excellent atout juridique pour prouver une antériorité voire être une très bonne base pour la rédaction d'un brevet...

C'est un élément majeur pour le développement d'une démarche qualité au sein de la recherche publique pour les laboratoires, et il permet aux PME de participer davantage à des projets de recherche partenariale au sein des pôles de compétitivité.

En pratique

Tous ceux qui réalisent des travaux de recherche, que ce soit au sein d'un laboratoire ou dans une PME peuvent l'utiliser : chercheurs, ingénieurs, techniciens, thésards, stagiaires...

Concrètement, c'est un cahier sur lequel sont consignés les travaux, au jour le jour. Chaque cahier possède un numéro unique. Y figurent également le nom de l'utilisateur, le nom du propriétaire et un espace en bas de chaque page (numérotée) pour dater et signer.

Par le formalisme qu’il impose (numérotation des pages, notations à l’encre indélébile, etc.), il permet, entre autres, d’assurer la traçabilité des connaissances, d’estimer précisément les contributions scientifiques et techniques de chacun dans le cadre de partenariats, ou encore d’évaluer l’opportunité d’une protection des résultats par un dépôt de brevet…