Nouvelle Aquitaine

SimforHealth : acteur de la simulation numérique en santé a été accompagné par l’INPI dans sa stratégie de marques

16 / 01 / 2019
L’INPI accompagne les PME et ETI dans leur stratégie de propriété intellectuelle. Talent INPI 2016, SimforHealth, éditeur de solutions numériques dans le domaine de la formation médicale revient sur son expérience de la Master Class PI réalisée en 2017. Rencontre avec Sophia Soulé, coordinatrice développement international, SimforHealth.
 

Devenir « Talent INPI » permet aux entreprises d’appartenir au « Club PME Talents » de l’INPI : elles pourront développer leur réseau et partager leurs expériences de la pratique de la propriété industrielle à l’occasion d’évènements régionaux ou nationaux organisés par l’INPI, mais aussi être référencées dans l’annuaire national des Talents INPI, bénéficier de visibilité sur certains supports de l’INPI, et être destinataires d’informations ciblées leur permettant d’enrichir leurs connaissances en propriété industrielle.

Crédit image SimforHealth

Sophia Soulé : Jérôme Leleu, Président du Groupe Interaction a fondé Interaction Healthcare en 2007 afin de répondre au besoin d’accompagnement à la transformation digitale des établissements et organismes de santé qui s’est traduit par la mise en place d’accompagnements stratégiques et de réalisations d’applications dédiées à la santé pour une meilleure prise en charge des patients.
En 2015, partant du constat que les étudiants et professionnels dans les domaines médicaux et paramédicaux ne disposaient pas des mêmes outils de formation que dans l’aéronautique où des simulateurs virtuels existent depuis près de 50 ans, Jérôme Leleu a décidé de créer SimforHealth, département de simulation numérique du groupe dédié à la formation initiale et continue des professionnels de santé.
Les simulateurs que nous créons peuvent se présenter sous forme de consultations virtuelles que l’on peut utiliser sur ordinateur ou tablettes ou encore en réalité virtuelle lorsque l’objectif de formation nécessite une immersion exacerbée.
Ils s’adressent à de nombreuses cibles : les universités, organismes de formation, centres de simulation ou encore industriels de la santé.

Quels sont les services d’accompagnement (INPI) dont vous avez bénéficié ? Quels sont les axes sur lesquels vous avez travaillé ?

Sophia Soulé : Après un Prédiagnostic PI, nous avons bénéficié de la formation Master Class INPI afin de « muscler » notre stratégie de Propriété Intellectuelle. Caroline Marquet, adjointe au délégué régional INPI Nouvelle-Aquitaine, a décelé des besoins prioritaires relatifs à notre stratégie de marques et à la sécurisation de nos contrats.
Le premier « chantier » a consisté à optimiser la protection de nos marques, c’est-à-dire adapter le libellé des classes à l’activité menée sous chaque marque et protéger les marques dans les pays d’intérêt. Notre problématique s’est articulée autour de la marque Interaction Healthcare et du groupe Interaction (marque nationale) puis de SimforHealth et MedicActiV : nos deux marques internationales. Nous avons refondu notre logo avant de le déposer à l’échelle de l’UE avec l'ambition de nous implanter rapidement sur le marché nord-américain (Amérique et Canada).
La protection à l’échelle européenne peut prendre quelques mois, il faut être bien accompagné afin d’éviter tous risques car cela coûte cher. Il faut aussi réussir à conserver un positionnement pertinent tout en prenant en compte les spécificités locales des marchés à l’international. Par la suite, nous avons été suivis par une société spécialisée dans le dépôt de marque afin d’affiner notre stratégie.

Une start-up se bat sur plusieurs fronts et notamment sur la contractualisation des relations qui permet de sécuriser des partenariats. Il faut s’adapter aux spécificités culturelles et réglementaires de chaque pays. Dans un deuxième temps, nous avons renforcé notre politique de confidentialité en menant une réflexion sur les accords avec nos partenaires pendant les séances de coachings personnalisés de la Master Class. Cette étape a permis de mettre en place une veille technologique sur les travaux de nos concurrents au niveau des marques et des brevets – et d’instaurer des alertes qui nous servent tous les jours et nous aide à nous structurer.

Que retenez-vous de la Master Class ?

Sophia Soulé : Le socle commun de formation de la Master Class est nécessaire car il permet de confronter différentes problématiques d’entreprises qui enrichissent nos propres réflexions en matière de propriété intellectuelle. L’expérience est également positive au niveau de la formation individuelle ; le format est bien adapté, nous avons ainsi pu organiser des séances de coaching avec des experts intégrés à notre planning.
La formation se déroule sur plusieurs mois, ce qui laisse le temps de digérer les informations et de construire de façon pérenne notre stratégie PI en fonction de la maturité de notre projet.
Enfin, la sensibilisation sur les différents aspects de PI et le fait d’avoir un point de vue individuel avec les collaborateurs permet de déployer une approche pédagogique au sein de l’entreprise. La Master Class sert l’entreprise et l’ensemble des collaborateurs ; la propriété intellectuelle devient l’affaire de tous.

Crédit image SimforHealth - photo d'équipe

2007 : date de création Interaction Healthcare

2015 : date de création de SimforHealth – Classe 42

Plus de 40 000 personnes ont déjà été formées par l’entreprise

49 salariés

1 marque française SimforHealth (16451858) et 1 marque de l’Union européenne (4246144)

2 dépôts de marques : 1 marque au Canada et 1 aux USA