FEPI 2023 : une réflexion collective sur le futur de la propriété intellectuelle

04/04/2023
Plus de 300 participants internationaux – professionnels de la propriété intellectuelle, juristes, avocats et dirigeants de PME - se sont réunis les 30 et 31 mars au Forum de la propriété intellectuelle, organisé par l’Union des fabricants, autour du thème « Quel futur pour la propriété intellectuelle ? ». En tant que partenaire historique de l’Unifab, l’INPI a également pris part aux échanges.
FEPI 2023 : une réflexion collective sur le futur de la propriété intellectuelle

Quel futur pour la propriété intellectuelle ? C’est le thème choisi pour la 27e édition du Forum intellectuel de la propriété intellectuelle (FEPI), qui s’est tenu à Paris, les 30 et 31 mars dernier. Organisée par l'Union des fabricants (Unifab), cette conférence internationale réunit des juristes, avocats, dirigeants de PME et professionnels de la propriété intellectuelle pour partager les bonnes pratiques européennes ou internationales, valoriser les coopérations fructueuses ou échanger sur les pistes à explorer autour de la PI.

Jeudi 30 mars, Christophe Blanchet, député du Calvados et président du Comité national anti-contrefaçon (CNAC) - dont l’INPI assure le Secrétariat général depuis 2002 – a partagé les avancées de la proposition de loi n°4555 visant à moderniser la lutte contre la contrefaçon. Il a tenu à remercier les équipes de l’Unifab et de l’INPI pour leurs contributions.

Simon Brochard, ingénieur pédagogique multimédias à l’INPI, a participé à la table ronde qui a suivi, autour du thème « Propriété intellectuelle : comment engager tous les acteurs ? ». Il a expliqué l’importance des MOOCs dans la sensibilisation à la PI grâce à « une approche pédagogique et ludique ». Les MOOCs développés par l’INPI ont enregistré plus de 15 000 inscrits et un taux de satisfaction des utilisateurs de 94 %.

 

Des avancées majeures en faveur de la propriété intellectuelle

 

En ouverture de la seconde journée, Pascal Faure, Directeur général de l’INPI, a dressé un état des lieux de la propriété intellectuelle, revenant sur les événements qui ont forgé la PI telle que nous la connaissons aujourd’hui, et esquissant des pistes pour l’avenir. Il s’est réjoui des « volumes de demandes de titres de propriété industrielle, qui battent régulièrement des records », notamment en provenance de la Chine, mais aussi de l’effort collectif observé en France, pour faire évoluer l’accompagnement proposé aux innovateurs.

Pascal Faure a également souligné deux grandes évolutions à venir :

  • le brevet européen à effet unitaire, qui entrera en vigueur le 1er juin, venant compléter la « panoplie des outils de protection existants à l’échelle nationale et européenne ». Et la juridiction unifiée du brevet, dont le siège de la division centrale se trouve à Paris et qui sera également opérationnelle le 1er juin ;
  • les avancées majeures sur la protection des indications géographiques et l’évolution des dessins & modèles en discussion au niveau européen.

 

Enfin, le Directeur général de l’INPI a rappelé le rôle primordial de la formation et de la sensibilisation des entreprises, notamment des PME. La prise en compte de la PI par toutes les entreprises constitue un enjeu prioritaire : « Ce sujet doit être porté au niveau politique, c’est une nécessité aujourd’hui pour assurer notre avenir et notre souveraineté, c’est d’ailleurs une mission importante de l’INPI en France comme pour ses homologues à travers le monde. ».

Les plus récentes
Nationales

Retour en images sur Viva Technology 2024

10/06/2024
Viva Technology 2024, c’est fini ! Une édition réussie riche en moments forts, pitch inspirants, échanges enrichissants, ateliers passionnants et démonstrations captivantes. Retour en images sur les bons moments de 2024.