Sintermat : des matériaux industriels à la longévité accrue et aux performances inégalées

Finaliste des Trophées INPI 2022 dans la catégorie « recherche partenariale », SINTERMAT fabrique des pièces et matériaux aux propriétés augmentées, à partir de poudres métalliques, céramiques et naturelles. Cette technologie, issue d’un laboratoire de recherche de l’Université de Bourgogne, permet à la start-up de produire pour la défense, l’aéronautique, l’outillage industriel ou encore l’horlogerie, des composants ayant une haute résistance, densité, dureté et une durée de vie allongée. Rencontre avec Foad Naimi, président-fondateur, et Yann Cramer, directeur général adjoint.
Sintermat
  • Pour les personnes qui ne vous connaîtraient pas, pouvez-vous nous expliquer l’activité de votre entreprise ? Qui êtes-vous, que faites-vous ?


Foad Naimi : SINTERMAT est une start-up deeptech qui conçoit et produit depuis sa création en 2016, des matériaux aux propriétés augmentées et des pièces de série à la longévité accrue, à partir de poudres métalliques, céramiques ou biosourcées. 
Pour les plus experts, nous sommes une entreprise spécialisée dans le frittage rapide appelé Spark Plasma Sintering (SPS), soit un procédé de fabrication de pièces consistant à chauffer passage de courant électrique des grains de poudre qui, sous l’effet de la chaleur, se soudent entre eux et forment une pièce. Le procédé SPS est rapide, flexible, économe en énergie et permet ainsi de produire des composants industriels aux performances inégalées. 

Nos pièces et matériaux s’adressent principalement aux secteurs de l’aéronautique, de la défense, de l’outillage industriel, de l’horlogerie/joaillerie et de l’emballage haut de gamme. 
Nous produisions par exemple des têtes de filière pour l’extrusion métal ou des éléments d’habillage de montre.

 

  • Quelle est votre dernière innovation ? Ou l’innovation dont vous êtes le plus fier ?

 

Yann Cramer : Dans le secteur des outillages industriels, nos matériaux permettent à nos clients de bénéficier de pièces d’usure ayant une durée de vie trois fois plus longue que celle des pièces fabriquées par des technologies de métallurgie traditionnelles. Nous sommes particulièrement fiers de cette contribution à la nécessaire recherche de sobriété. 

 

  • Quelle est votre stratégie d’innovation et de propriété industrielle ? 

 

Y. C. : Notre stratégie d’innovation et de R&D comprend cinq axes: 

- Augmenter les performances des matériaux dans leur domaine d'application habituel
- Réduire notre utilisation de matières premières en tension, tout en maintenant le niveau de performance du matériau final
- Etendre notre champ d'application aux matières naturelles 
- Repousser les limites de dimensionnement (taille, forme) du procédé de frittage SPS 
- Augmenter le recyclage des chutes de production de nos clients.

Cette stratégie répond à la fois au besoin d’innovation de nos clients et à la nécessité pour l’entreprise de conserver la maîtrise de son savoir-faire et de son déploiement commercial. Des points qui sont bien entendus scrutés par les investisseurs.

 

  • Que représente pour vous cette nomination aux Trophées INPI ?

 

N. F.  : Nous sommes ravis de cette nomination qui récompense le travail accompli et nous encourage, si besoin était, à poursuivre dans la mise en oeuvre d’une stratégie de PI ambitieuse mais pragmatique, au service de notre déploiement commercial.

 

  • Vous avez bénéficié de plusieurs prestations proposées par l’INPI. Pouvez-vous nous en dire plus ? Et que vous ont-elles apporté ?

 

N. F.  : Sintermat est accompagné par l’INPI depuis 2019. Nous avons notamment bénéficié d’un Pass PI, une aide financière nous permettant de réaliser une étude de liberté d’exploitation et de brevetabilité, mais également d’une cartographie des inventions brevetées, un très bon outil de veille technologique et concurrentielle.

Chiffres clés * :
  • Date de création : 2016
  • Effectif : 20 collaborateurs

 

Portefeuille de titres PI : 

  • Brevets : 10 

 

* déclaratif entreprise