TeedUp : proposer aux entreprises des rencontres avec des sportifs de haut niveau

29/04/2024
Une jeune pousse qui s’engage pour que les sportifs professionnels puissent vivre de leur passion, c’est TeedUp. Rencontre avec Alice et Simon Kuster, qui représenteront la start-up marseillaise au « Pitch Contest INPI », coorganisé avec French Tech Tremplin à l’occasion de Viva Technology.
Les fondateurs de TeedUp

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

TeedUp est la seule start-up à proposer aux entreprises des rencontres avec des sportifs de haut niveau, pour que leurs partenaires ou leurs salariés partagent des moments inoubliables et inspirants avec leurs athlètes préférés.

Notre mission est de promouvoir les compétences des athlètes pour qu’ils puissent être libres financièrement et se consacrer pleinement à leur sport ou handisport, en organisant pour eux et avec eux conférences, ateliers ou séances de coaching individuel à destination de notre clientèle.

L’idée nous est venue car, avant de nous réorienter vers cette activité, nous recevions énormément de demandes de sponsoring de la part de sportifs professionnels. Nous en avons suivi quelques-uns, mais ce n’était pas satisfaisant. Nous souhaitions aller plus loin pour les aider.

Aujourd’hui, TeedUp brise les barrières et permet d'embrasser pleinement l'état d'esprit de certains des meilleurs athlètes mondiaux… tout en leur donnant une véritable indépendance financière !

Quelles ont été les grandes étapes dans la mise en œuvre de votre projet et où en est-il aujourd’hui ?

Le premier cap que nous avons dû passer, c’est le passage de notre activité précédente vers celle que nous exerçons aujourd’hui. Initialement, nous nous étions orientés vers la constitution d’un réseau de particuliers sportifs que nous mettions en relation les uns avec les autres. Mais, notre modèle économique ne nous convenait pas.

Nous l’avons donc repensé et réorienté vers le B to B1. Pour cela, nous avons dû constituer une nouvelle communauté, aller chercher des sportifs intéressés par l’aventure et l’opportunité de vivre pleinement de leur passion : le sport. Parallèlement, nous avons construit notre offre, à destination des entreprises du privé et du public.

Aujourd’hui, nous sommes passés en phase de commercialisation depuis environ 4 mois, avec déjà plus de soixante interventions en entreprises.

À quel moment de votre développement avez-vous pensé « propriété industrielle » et pourquoi ? En quoi l’INPI vous a-t-il aidé ?

Nous y avons pensé dès le départ, pour protéger notre idée. Au début, nous pensions déposer un brevet. Mais, à l’INPI, on nous a expliqué que ce n’était pas faisable, car, comme nous le savons maintenant, on ne peut pas breveter une simple idée.

Notre innovation – car c’en est une ! – repose sur un service. Il ne s’agit pas d’une innovation technique.

Nous avons donc contourné cet obstacle en utilisant la marque et les dessins et modèles, pour protéger notre nom et notre logo… et, à travers eux, notre activité.

Aujourd’hui, quel est le plus grand défi auquel vous soyez confrontés ?

Notre plus grand défi c’est aussi notre objectif au quotidien : rendre les sportifs de haut niveau indépendants financièrement. Mais si l’on considère notre activité proprement dite, aujourd’hui, le défi c’est de continuer à étoffer notre clientèle pour rendre notre modèle économique le plus performant possible !

Pouvez-vous nous citer une personnalité que vous jugez exemplaire et qui vous a ou aurait pu vous inspirer dans votre parcours d’entrepreneur ? Pourquoi ?

Bernard Arnault, le président-directeur général du groupe LVMH : après son échec comme promoteur immobilier aux États-Unis, il est revenu en France et a su rebondir en rachetant le Groupe Boussac qui détenait Dior. Aujourd’hui, il est à la tête d’un véritable empire.

Trois mots pour nous donner envie de vous suivre ?
Bien-être, mindset2, haut niveau !

 

1 : Le terme B to B (business to business) désigne l'ensemble des activités d'une entreprise visant une clientèle d'entreprises.

2 :   Force mentale

Données clés :
  • Date de création : 25/04/2021
  • Secteur d’activité : SportTech, Conseil, Événementiel
  • Effectifs : 3
Portefeuille de titres de propriété industrielle :
  • Marque(s) déposée(s) : 1
  • Dessin et modèle déposé :1

 

Les plus récentes

Prix de l'inventeur européen 2024 : de nombreux français parmi les finalistes

28/05/2024
L’Office européen des brevets (OEB) vient de dévoiler les douze équipes finalistes nominées pour le prestigieux Prix de l'inventeur européen dans quatre catégories différentes : « Industrie », « Recherche », « Pays non membres de l'OEB » et « PME ». Ce prix annuel sera remis aux lauréats le 9 juillet, lors d’une cérémonie retransmise en direct depuis l’île de Malte. Parmi eux, on trouve de nombreux Français !
Nationales

Sportyplay : un jeu de sport révolutionnant le fitness

07/05/2024
Sportyplay vise à rendre la pratique du fitness aussi amusante et addictive qu’un jeu vidéo. Elle participe au « Pitch Contest INPI », coorganisée avec French Tech Tremplin à l’occasion du salon Viva Technology. La jeune société a été créée en Martinique par Kimberly Glanny, une passionnée de sport qui évoque avec nous ses sources d’inspiration et l’avenir de sa start-up.

Toog : la plateforme de réservation de loisirs en last-minute

07/05/2024
Toog a développé le premier algorithme de yield management sur le secteur des loisirs. Rencontre avec son fondateur, Benjamin Gueraoui, qui représentera la start-up lors du « Pitch Contest INPI », coorganisée avec French Tech Tremplin à l’occasion de Viva Technology.