Newwind : un vent nouveau sur l'éolien

 

Design, silencieux et produisant de l’électricité au moindre courant d’air... Oui, on parle bien d’un système éolien ! L’Arbre à Vent, conçu et commercialisé par Newwind et dont le design final a été confié à Claudio Colucci, est une éolienne formée d’un tronc d’acier et de 54 feuilles — baptisées Aeroleaf — qui sont autant de mini-turbines. Produisant entre 1 000 et 3 000 kWh d’électricité par an selon les conditions de vent, il peut alimenter des lampadaires, des immeubles de bureaux ou encore des bornes de recharge de véhicule. Cet arbre d’un nouveau genre est né dans la tête de Jérôme Michaud Larivière, ex-scénariste de cinéma et télévision, alors qu’il se promenait au jardin du Luxembourg un peu après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Les feuilles qui bougent continuellement, même avec un petit brin de vent, lui donnent l’idée d’une solution de production d’énergie modeste qui puisse s’installer partout et venir en complément d’autres sources d’énergie. Son oncle, le défunt directeur du programme Concorde, fera les premiers calculs avant d’être relayé par une équipe d’ingénieurs travaillant quatre ans sur le prototype. Aujourd’hui, on trouve des Arbres à Vents dans une collectivité d’Île-de-France, un centre commercial allemand, une banque suisse, des parcs d’affaires français ou encore à Roland-Garros. Dans un second temps, un autre type d’arbre ou arbuste plus adapté aux jardins privés sera développé pour les particuliers.

Newwind en chiffres :

  •  225 k€ de C.A. en 2015
  •  60 % du C.A. à l'export
  •  15 employés
  •  2 dessins et modèles, 2 marques et 3 brevets dans le portefeuille de titres