Et le grand gagnant du Pitch Contest de l’INPI est… Shape Eat !

04/06/2024
C’est finalement la start-up Shape Eat – qui offre aux sportifs professionnels ou amateurs une nourriture équilibrée et adaptée à leur pratique – qui a remporté la palme du meilleur pitcheur lors du Pitch Contest INPI coorganisé avec le programme French Tech Tremplin, à l’occasion du salon Viva Technology.
Crédit : Jean-marie Cras
Crédit : Jean-marie Cras
Crédit : Jean-marie Cras
Crédit : Jean-marie Cras
Benjamin Gueroui, fondateur de Toog ; crédit : Jean-Marie Cras
Benjamin Gueroui, fondateur de Toog ; crédit : Jean-Marie Cras
Nicolas Guibal, cofondateur d'Elda Technology ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Nicolas Guibal, cofondateur d'Elda Technology ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Le jury ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Le jury ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Les pitcheurs ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Les pitcheurs ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Le jury ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Le jury ; crédit photo : Jean-Marie Cras
Magesh Purushothaman, cofondateur de Shape Eat ; crédit : Jean-Marie Cras
Magesh Purushothaman, cofondateur de Shape Eat ; crédit : Jean-Marie Cras
Kimberly Glanny, fondatrice de Sportyplay ; crédit : Jean-Marie Cras
Kimberly Glanny, fondatrice de Sportyplay ; crédit : Jean-Marie Cras
Alice Kuster, cofondatrice de TeedUp ; crédit : Jean-Marie Cras
Alice Kuster, cofondatrice de TeedUp ; crédit : Jean-Marie Cras

Ils sont cinq à s’être succédé sur le plateau du Pitch Contest INPI 2024 ; cinq à avoir défendu ardemment leur projet, chacun pendant sept minutes ; cinq à avoir fait preuve de talent lors du pitch contest qui les a réunis le 24 mai pendant Viva Technology à Paris.

Un moment fort, porté par l’énergie et la passion de Magesh Purushothaman, cofondateur de Shape Eat, Nicolas Guibal, cofondateur d’Elda Technology, Kimberly Glanny, fondatrice de Sportyplay, Alice Kuster, cofondatrice de TeedUp, et Benjamin Gueroui, fondateur de Toog.

Mais, le titre de vainqueur ne pouvait être décerné qu’à l’un d’entre eux et c’est finalement Magesh Purushothaman qui a été désigné gagnant par le jury.

C’est la consécration de tous les efforts que nous avons portés avec l’équipe de Shape Eat depuis maintenant plus d’un an et demi !
Magesh Purushothaman

L’INPI, en partenariat avec le programme French Tech Tremplin, avait sélectionné cinq start-up issues de la diversité et de l’inclusion, sensibilisées à la propriété intellectuelle, porteuses d'un projet RSE ou désireuses de se développer à l'international : Shape Eat, Elda Technology, Toog, TeedUp et Sportyplay. Clin d’œil à cette année olympique, toutes travaillent dans le domaine du sport.

Leurs représentants sont intervenus en anglais, sur une scène ouverte située au cœur du salon, devant un jury composé de quatre experts – Julie Zerbib, Responsable du pôle actions partenariales à l’INPI, Ethan Werb, Chargé de mission French Tech Tremplin, Ursula Madjo, Responsable développement programmes internationaux à Bpifrance, et Wiebke Hinrichs, Technology Analyst à l’OEB.

Ils ont été départagés en fonction de cinq critères :    

  • La qualité de la stratégie de propriété intellectuelle,
  • La dimension sociétale du projet,
  • L’ambition de développement à l’international,
  • La maturité du projet,
  • La qualité du pitch.

 

Tous ont su faire vibrer le nombreux public présent venu écouter les concurrents parler de leur projet et de leurs ambitions, puis répondre aux questions du jury.

Ces questions ont porté sur des sujets aussi divers que le coût des services proposés par les concurrents, les équipes dont ils ont chacun su s’entourer pour développer leurs prestations, leurs perspectives d’expansion ou encore leur politique de propriété industrielle.

Cette année, outre leur engagement dans l’entrepreneuriat, la technologie et la propriété industrielle, un point commun caractérisait nos concurrents : tous ont développé leur activité autour du sport.

 

Quels prix remporte le gagnant ?
  • Un accompagnement personnalisé de l’INPI ;
  • Une invitation à la cérémonie des Trophées INPI 2024, avec un accès au networking et la possibilité d’exposer parmi les lauréats ;
  • La valorisation de la start-up dans notre communication et celles de nos partenaires – avant, pendant et après l’événement.
Les plus récentes
Internationales

Sport et contrefaçon en Europe : l’EUIPO dresse un état des lieux

18/06/2024
L’année 2024 est une année résolument sportive pour l’Europe, en particulier pour la France : EURO 2024 de l’UEFA, Tour de France, Jeux olympiques et paralympiques de Paris… Pourtant, ces grands moments de fête peuvent être impactés par la contrefaçon et les atteintes à la propriété intellectuelle. Retour sur les chiffres dégagés par l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) dans le cadre de plusieurs de ses études.