Le palmarès des déposants de brevets en 2014

 

L’INPI publie, comme chaque année, le palmarès des principaux déposants auprès de l’INPI selon le nombre de demandes de brevets publiées en 2014.
Parmi les 20 premiers déposants de brevets, figurent les principaux groupes industriels français, mais aussi 3 organismes de recherche et 3 entreprises étrangères.

En 2014, les trois premières places sont occupées par les mêmes groupes que l’année précédente. PSA Peugeot Citroën conserve sa première place (1 063 demandes), suivi par le Groupe Safran (717 demandes) et le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (643 demandes).
Parmi les 20 premiers, les plus fortes progressions sont réalisées par le Groupe Arkema, Michelin et le Groupe Safran.
Les organismes de recherche sont toujours bien présents parmi les 20 premiers : le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives, le CNRS et IFP Energies Nouvelles.

L’INPI publie également le palmarès des principaux déposants français selon le nombre de demandes de brevets publiées en 2013 auprès de l’INPI ou des principaux autres Offices : OMPI, OEB, DPMA (Allemagne), JPO (Japon), KIPO (République de Corée), SIPO (Chine) et USPTO (Etats-Unis). Le but de ce palmarès est de traduire au mieux l’activité des entreprises françaises en matière de dépôts de brevets, même si certaines de ces inventions n’ont pas été réalisées sur le sol français mais dans des filiales implantées à l’étranger.
La première place de ce palmarès est occupée par PSA Peugeot Citroën (1 500 demandes), suivi par Airbus Group (1 013 demandes) et Alcatel Lucent (898 demandes).
Parmi les 20 premiers, le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives, le CNRS et IFP Energies Nouvelles représentent les organismes de recherche.

D’autres offices et organismes publient des palmarès de déposants de brevets. Ce dossier présente et commente les récents palmarès publiés relatifs aux brevets français, américains, européens, PCT et des principaux offices.