Nationales

Trophées INPI : découvrez le millésime 2020 !

23 / 11 / 2020
Depuis leur création en 1991, les Trophées INPI valorisent et récompensent des entreprises et centres de recherche innovants, qui se distinguent par l’exemplarité de leur stratégie de propriété industrielle. Cette année encore plus que les précédentes, en cette période particulièrement complexe pour les entrepreneurs, l’INPI est fier de mettre à l’honneur 8 PME et 2 centres de recherche qui concourent dans 4 catégories : « Brevet », « Design », « Marque » et « Recherche ».
Le jury de l’édition 2020 est présidé par Quentin Sannié, entrepreneur et lauréat des Trophées INPI 2013. Il accueille cinq nouveaux membres.
 

QUENTIN SANNIE, PRESIDENT DE L’EDITION 2020

Entrepreneur, lauréat des Trophées INPI en 2013 catégorie Brevet pour Devialet, Quentin Sannié nous fait l’honneur d’être le président du jury cette année.

Quentin Sannié est le fondateur et président de Greenback, la première agence mondiale de notation de la santé des sols. Il est aussi co-fondateur et CEO, de 2007 à 2018, de Devialet, société de haute technologie dans le domaine de la musique, s’appuyant sur des technologies révolutionnaires et plus de 250 brevets. Devialet a été entreprise lauréate des Trophées INPI catégorie brevet en 2013.

Il est également le fondateur en 1997 de Mandragore, conseil en stratégie très actif dans le domaine de l’agroalimentaire et des nouvelles technologies.
Étudiant, Quentin Sannié développe un logiciel de finance et crée sa première société pour déployer le Mac chez les architectes et les professions liées à la création. Il est diplômé du master management des télécoms et médias de l’Université Paris-Dauphine.

J'aime promouvoir l'idée d'entreprendre et de créer, raison pour laquelle je suis ravi d’être président des Trophées INPI 2020

« Quand Devialet avait reçu le Trophée INPI, catégorie Brevet, en 2013, l’entreprise était jeune et en plein développement. Le prix de l'INPI est arrivé à un moment essentiel pour nous. Il a contribué à crédibiliser la valeur de nos actifs techniques et près de 6 ans d'investissements en R&D.

Dans mes projets, j'utilise la propriété intellectuelle comme un élément de différenciation et de valorisation, au moment de négocier des financements par exemple — les banquiers et les investisseurs aiment les brevets. Plus largement, posséder des brevets ou des marques vous singularise, c'est la démonstration que votre entreprise n'est pas une "commodité". C'est un atout lorsqu'un rapport de force s'établit dans une négociation », Quentin Sannié, entrepreneur et président du jury des Trophées 2020.

Le jury, reflet de l’écosystème innovation français, est composé de personnalités et d’experts, issus du privé et du public. En plus de ses membres « historiques », il accueille cette année cinq nouveaux jurés.

 

- INPI : Pascal Faure, directeur général

- ADEME : Nadia Boeglin, directrice de la transition écologique des grands comptes

- Afnor : Isabelle Rimbert, directrice ajointe

- Agriconomie, ancien lauréat 2018 : David Horain, co-fondateur

- APCI : Dominique Sciamma, Président

- APRAM : Julien Delucenay, vice-président

- ASPI : François-Xavier de Beaufort, Président

- Business France : Christophe Lecourtier, Directeur général

- CCI France : Claire Sovignet, Coordinatrice innovation

- CNCPI : Guylène Kiesel Le Cosquer, Présidente

- Conseiller en stratégie d’innovation : Olivier Ezratty, consultant et bloggeur

- Direction générale des entreprises : Olivier Deschildre, Chef de projet « innovation et propriété industrielle »

- Les Déterminés : Moussa Camara, fondateur

- Région Île-de-France : Laetitia Benedetti, chargée de mission

- Réseau Curie : Stéphanie Kuss, Directrice générale

- Sericyne, ancien lauréat 2018 : Clara Hardy, gérante et co-fondatrice

- Union des fabricants : Delphine Sarfati Sobreira, Directrice générale

 

Sous la présidence de Quentin Sannié, le jury a pour mission de sélectionner un lauréat dans chaque catégorie.

Sur Twitter
Sur Facebook