Nationales

Ouverture de deux enquêtes publiques sur les indications géographiques « Linge basque » et « Absolue Pays de Grasse »

06 / 05 / 2020
Deux produits, mettant en valeur des savoir-faire traditionnels, ont demandé à bénéficier d’une indication géographique. L’INPI a lancé des enquêtes publiques pour recueillir l’avis de toutes les personnes intéressées. Ces enquêtes sont ouvertes à tous, participez nombreux !
 

La demande d’indication géographique « Linge basque », déposée par le Syndicat des tisseurs du Linge basque d’origine, concerne 3 entreprises artisanales, représentant 50 emplois. L’objectif est de valoriser du linge tissé dans le département des Pyrénées-Atlantiques selon une technique traditionnelle.

Pour consulter le cahier des charges et formuler une observation sur l’indication géographique « Linge basque » : cliquez ici 

La demande d’indication géographique « Absolue Pays de Grasse », déposée par l’association Les Fleurs d’Exception du Pays de Grasse, concerne 7 entreprises.  Elle vise à distinguer l’essence à parfum extraite et transformée à partir de plantes cultivées dans une zone couvrant une partie des départements des Alpes-Maritimes, du Var et des Alpes-de-Haute-Provence.

Pour consulter le cahier des charges et formuler une observation sur l’indication géographique « Absolue Pays de Grasse » : cliquez ici

Une indication géographique distingue un produit originaire d’une zone géographique déterminée, qui possède des qualités, une notoriété ou des caractéristiques liées à ce lieu d’origine. Elle protège le nom dudit produit des contrefaçons et autres appellations trompeuses. Ses caractéristiques sont spécifiées dans un cahier des charges examiné par l’INPI. L’homologation est délivrée à l’issue d’une instruction et d’une enquête publique conduites par l’INPI.

Neuf indications géographiques ont été homologuées par l'INPI depuis l'entrée en vigueur du dispositif (juin 2015, par la loi dite « consommation ») : le siège de Liffol (décembre 2016), le granit de Bretagne (janvier 2017), la porcelaine de Limoges (décembre 2017), la pierre de Bourgogne (juin 2018), le grenat de Perpignan (novembre 2018), le tapis d’Aubusson et la tapisserie d’Aubusson (décembre 2018), la charentaise de Charente-Périgord (mars 2019) et les pierres marbrières de Rhône-Alpes (novembre 2019).

Sur Twitter
Sur Facebook