Nationales

L’INPI inaugure son nouveau siège à Courbevoie

12 / 01 / 2016
 

Un des tout premiers bâtiments de bureaux à énergie positive en France

La signature du nouveau Contrat d’Objectifs et de Performance de l’INPI, en présence d’Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, et de Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique, mercredi 3 juillet, sera l’occasion d’inaugurer officiellement le tout nouveau siège de l’Institut. Un bâtiment remarquable et innovant, autant dans les processus techniques de construction déployés, que dans le choix des matériaux utilisés.

Avec ce nouveau bâtiment, les 550 salariés des services franciliens de l’INPI, sont désormais réunis en un seul et même lieu. Un lieu à l’image de l’Institution française dont la mission est de protéger l’innovation et d’accompagner les entreprises dans leurs démarches innovantes.

En premier lieu, le bâtiment se distingue par ses colombages en bois apparents, structure porteuse de l’immeuble, habillé de   larges   baies   vitrées   enveloppant   les   5  étages   de bureaux. Ce bâtiment principal s’étend sur plus de 12 500 m2 et repose sur trois niveaux de sous-sol. L’un d’entre eux accueille un auditorium d’une capacité de 171 places.

« Ce bâtiment reflète totalement les valeurs de l’INPI : dynamisme, transversalité, responsabilité, communication. Il est à la hauteur des ambitions que nous nous sommes fixées dans le cadre de notre nouveau Contrat d’Objectifs et de Performance » commente Yves Lapierre, Directeur général de l’INPI.
 

Certification HQE, labellisations BBC et BEPOS


Afin de garantir un environnement de travail idéal, la lumière est un des éléments clés de ce nouveau siège. Une démarche spécifique a en effet été menée, afin que le soleil puisse y entrer aussi naturellement que possible, grâce aux différents aménagements, à un positionnement judicieux par rapport aux rayons du soleil et à des pare-soleil automatisés.

Le bâtiment est certifié HQE (Haute Qualité Environnementale) qualifié Très Performant pour l’éco- construction, l’éco-gestion et le confort et labellisé BBC (Bâtiment Basse Consommation).
Il est également labellisé BEPOS (bâtiment à énergie positive) grâce au grand nombre d’équipements bioclimatiques, tels la ventilation double flux, le plafond rayonnant réversible, le système de pompe à chaleur ou encore la récupération de eaux de pluie. Le réseau de 697 panneaux solaires monocristallins à très haut rendement installés sur sa toiture le consacre dans la catégorie des bâtiments à énergie positive. Au total, il produira 6 MWh par an de plus qu’il n’en consommera.

 


 

Une ossature en bois préfabriquée et assemblée sur mesure


Pour les colombages en bois qui structurent l’immeuble, 1500 m3 de bois d'épicéa ont été récoltés dans les forêts éco-gérées des Vosges et de la Forêt Noire (certifiées PEFC : Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières, qui milite en faveur du développement durable des forêts). L’ensemble provient de scieries installées à proximité de l’entreprise alsacienne en charge  de  leur fabrication, afin de réduire au maximum les impacts environnementaux de leur acheminement, tant sur le plan du transport, que du rejet de CO2 dans l’air.

Au total, ce sont 125 méga poutres (10,80 m de long pour un étage de hauteur, 25 par étage) et 400 caissons de plancher portant de façade à façade qui ont été livrés. Ces dimensions extrêmement importantes nécessitaient de rationaliser les éléments bois fournis par l'entreprise prestataire, ainsi que leur mise en œuvre. La préfabrication était d'autant plus indispensable qu'il fallait de plus absolument maîtriser l'étanchéité à l'air et éviter tous ponts thermiques.

Le nouveau siège de l’INPI comporte également un atrium avec grands palmiers situé au cœur du bâtiment, surplombé par 3 passerelles aériennes qui permettent de traverser les étages, ainsi qu’une terrasse fleurie sur la façade.

Télécharger le

communiqué de presse (pdf - 151 Ko)