Nationales

L’INPI fête son 10 000è Prédiagnostic PI !

05 / 02 / 2018
Depuis le lancement de son offre Coaching, l’INPI poursuit sa politique d’accompagnement et de formation des entreprises pour les aider à utiliser au mieux les outils de la Propriété Industrielle. Zoom sur le 10 000è Prédiagnostic PI : AB-Pool. Rencontre avec son dirigeant Yann Aquilina.
 
Crédit image AB-Pool

Quelle est la genèse d’AB-Pool ?

Yann Aquilina : Avant de me lancer dans la création d’AB-Pool, j’étais gérant d’un site de production d’équipement de piscine. A l’époque, je travaillais avec mon collègue Mathieu Bouvier, commercial, pour un fabricant de volets roulants pour piscine. Nous sommes tout simplement partis d’un besoin exprimé par les installateurs : « Comment maîtriser la construction d’une piscine miroir d’un point de vue technique et financier ». Cette double problématique a fait émerger l’idée de notre premier produit « Isi-Miroir » : une goulotte qui joue le rôle de bac tampon associée à un système de réglage du niveau de l’eau. Plus besoin de faire un bac tampon séparé, ce qui facilite la construction et réduit le coût par rapport à une installation traditionnelle. Nous avons œuvré pendant 3 ans pour développer le premier prototype permettant de réaliser des piscines miroir.

Au départ du projet, AB-Pool a bénéficié d’un accompagnement et d’une aide financière de la région Rhône-Alpes qui lui a permis de lancer une étude d’analyse des risques auprès du CSTB et d’avancer sur des solutions techniques.
En parallèle, la fabrication du premier prototype a été réalisée avec notre second partenaire, le lycée de Pierrelate (spécialisé dans les métiers de la piscine). Pendant toutes ces étapes, les deux créateurs sont restés très proches des installateurs de piscine. De nombreuses enquêtes ont été menées auprès du réseau pour élaborer un produit en totale adéquation avec leur besoin. « Il aura fallu trois ans de recherche et de développement pour élaborer le produit final et faire le premier dépôt de brevet. »

Crédit image AB-Pool

Comment avez-vous été accompagné par l’INPI ? Quelles sont les prestations dont vous avez bénéficié ?

Y.A : Nous avons d’abord bénéficié du Prédiagnostic PI, une évaluation de nos besoins en matière de propriété intellectuelle. Dans un premier temps, nous avons appris que nous devions confier la rédaction de notre brevet à un professionnel car pour être bien protégé, un brevet doit être bien rédigé (le premier brevet a été révisé). De surcroît, Elisabeth Delalande, déléguée régionale INPI, nous a alertés sur la veille brevet, la gestion des données ainsi que l’importance de l’archivage des informations stratégiques pour sécuriser nos données ; puis nous avons obtenu un soutien financier pour mettre en place une veille brevets, puis un état de l’art avec le Pass PI. ­­­Nous envisageons aussi de l’utiliser pour la sécurisation de nos contrats collaboratifs. Nous sommes très satisfaits des prestations de l’INPI, nous avons reçu beaucoup d’écoute et de disponibilité de la part des chargés d’affaires tout au long de notre parcours.

Nous avons été orientés vers des spécialistes concernant nos contrats de confidentialité et nos conditions générales d’achat. Nous avons ainsi tiré parti de ces préconisations pour sécuriser nos relations partenariales afin de protéger au mieux nos innovations. Enfin, tous les brevets déposés avant la création vont être dûment transmis à l’entreprise via la rédaction de contrats.
Plus globalement, la proximité avec les experts INPI nous a confortés dans la mise en place de notre stratégie d’innovation en propriété industrielle. 

Quelle était votre perception de la propriété industrielle avant et après avoir rencontré l’INPI ?

Y.A : Nous étions déjà convaincus au démarrage de la pertinence d’un dépôt de brevet comme arme stratégique pour sécuriser notre projet. L’innovation est au cœur de notre produit, cette goulotte unique constitue un point de rupture technologique et nous n’avions pas envie qu’un concurrent s’empare de notre idée et sorte le même produit avec des moyens plus conséquent. J’insiste sur le fait qu’un brevet permet aussi de gagner en crédibilité auprès des associés, des partenaires, des banques et des investisseurs au sens plus large. Actuellement, nous avons déposé deux brevets français et un brevet européen pour « Isi-Miroir ». L’entreprise développe également toute une gamme de solutions innovantes pour piscines avec une technique de réglage de niveau (Isi-Level), un arrache-moteur (Isi-Extract). Deux autres nouveautés brevetées seront dévoilée d’ici fin 2018. A suivre…

  • Juin 2016 : création d’AB-Pool
  • 2016 : commercialisation d’Isi-Miroir
  • 2 associés, 1 apprenti
  • Chiffre d’affaires 2017 : 150 000 euros
  • 2 brevets français et un brevet européen pour « Isi-Miroir »
  • 3 brevets déposés pour les autres produits
  • 3 brevets en attente de rédaction
  • 5 marques : Isi-Miroir, Isi-Extract, Isi-Level dont 2 en préparation pour l’automne 2018

A noter : AB-Pool recherche 210 000 euros pour finaliser sa première levée de fonds, l’entreprise est sur une plateforme participative (Incit’financement) depuis janvier 2018.

Prédiagnotic PI

L’INPI est à votre service pour faire un état des lieux de vos besoins en matière de propriété industrielle et accompagner au mieux votre potentiel d’innovation.

A qui s'adresse Prédiagnostic PI ?

  • Aux entreprises innovantes de moins de 1 000 salariés utilisant peu ou pas la propriété intellectuelle
  • Aux sociétés désirant valoriser par la PI leurs innovations pour en faire des leviers de croissance

Les avantages de la prestation

  • Une analyse objective et qualifiée

​​Ce prédiagnostic prend en compte l’ensemble des outils de propriété industrielle (brevets, marques, dessins et modèles) mobilisables au sein de l’entreprise en incluant les contrats, licences, recherches documentaires, achats et ventes de technologies.

  • Une vision prospective de vos atouts compétitifs

L'entreprise bénéficie en retour d'une vision prospective de ses atouts compétitifs, tant sur la protection que procure la propriété intellectuelle que sur ses autres utilisations possibles : veille technologique et juridique, licences et partenariats, valorisation des actifs, etc.

  • Un plan d'action concret pour préparer l'avenir

L’accompagnement permet de dégager des pistes d’action et identifie les compétences internes à l’entreprise pour la mise en œuvre d’une politique de propriété intellectuelle. Il donne un éclairage sur les acteurs et les coûts dans ce domaine.