Nationales

L’INPI dévoile ses quatre lauréats des Trophées 2017

07 / 12 / 2017
L’Institut Lumière Matière (ILM), Poietis, Moulin Roty, Expliseat, ont été distingués à la Gaîté lyrique, mercredi 6 décembre, par un Trophée INPI, respectivement dans les catégories Recherche, Brevet, Marque et Design. Présidée par Catherine Maunoury, championne de voltige aérienne, et présentée par la comédienne Julie Ferrier, cette 26è édition était riche en émotions… et en animations ! Retour en images sur les temps forts de cette soirée.
 
Les lauréats des trophées en compagnie de Catherine Maunoury, présidente du jury et Romain Soubeyran, directeur général de l'INPI - Crédit image :  Jean-Marie Cras

Cette année, l’INPI avait choisi de mettre en avant ce qui caractérise l’innovation « à la française ». Avec « Sacrés Français ! », la Maison des innovateurs salue ce « je-ne-sais-quoi » qui rend notre créativité si unique, si singulière. La soirée a mis à l’honneur des entreprises qui valorisent un savoir-faire unique, reconnu en France et dans le monde.

Environ 300 invités se ainsi sont retrouvés à la Gaîté lyrique pour célébrer l’innovation. Moulin Roty, Poietis, ILM, Expliseat ont été récompensés pour l’exemplarité de leur stratégie d’innovation et de propriété industrielle. 

Zoom sur la soirée des Trophées Découvrez les lauréats, les corners nominés et lauréats en image
  • Lauréats de la catégorie Recherche - De gauche à droite : Julie Ferrier, Philippe Dugourd, directeur d'ILM, Brigitte Prével, directrice adjointe d'ILM, la présidente des trophées Catherine Maunoury - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Lauréat de la catégorie Brevet - Bertrand Viellerobe, directeur technologie de Poietis, Didier Patry, président de France Brevets - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Lauréate de la catégorie Marque - Christine Jaffré, responsable du développement du pôle boutiques, Moulin Roty, Christian Peugeot, président de l'Union des Fabricants - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Lauréat de la catégorie Design - Benjamin Saada, président d'Expliseat, Romain Soubeyran, directeur général de l'INPI - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Au centre Benoît Thomas, gagnant du concours "Innovez" Sciences et Vie Junior en partenariat avec l'INPI - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Public de la cérémonie des trophées 2017 - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Corner dédié à la recherche - L'équipe d'ILM - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Corner dédié aux brevets - Présentation de Poietis - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Corner dédié aux marques - Présentation du Solex - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Corner dédié au Design avec Charvet Digital Media et Horse Pilot - Crédit image : Jean-Marie Cras
  • Dégustation d’huîtres avec Oyster Factory - partenaire de la soirée - Crédit image : Jean-Marie Cras

De sacrées start-up récompensées !

Romain Soubeyran, directeur général de l’INPI, a introduit la cérémonie en rappelant que les Trophées INPI récompensent avant tout des entreprises innovantes et la qualité de leur stratégie de propriété industrielle. « Le thème de la soirée est un hommage à la spécificité en matière de création française ainsi qu’à la capacité des start-up à transformer leurs innovations en réussite commerciale et industrielle » a-t-il souligné.

Avant de remettre le trophée Design, Romain Soubeyran, a rendu un hommage appuyé à Anne-Marie Boutin, présidente de l’APCI, première directrice de l’ENSCI-Les Atelier et membre du jury des trophées INPI depuis des années, décédée le 20 novembre dernier. Il a salué les actions et l’engagement de toute une vie de cette « grande dame du design industriel ».

Catherine Maunoury, présidente de l’Aéroclub de France et pilote émérite aux multiples récompenses, a rappelé que les PME françaises font partie intégrante de l'écosystème français de l'innovation : « Je viens d’un milieu où l’innovation est fulgurante, les premières entreprises issues du secteur de l’aviation ont plus de 100 ans et étaient déjà constituées de visionnaires. A travers les trophées, je souhaite saluer le courage et le parcours de start-up qui présentent des innovations très abouties, sur des marchés prometteurs. »
La présidente du jury était fière de remettre le premier trophée Recherche au centre de recherche lyonnais ILM, Institut Lumière Matière, qui a su « réinventer la lumière » pour sonder et façonner la matière, et poursuivre ses travaux de caractérisation de matériaux sur toutes les échelles dimensionnelles et temporelles.

Didier Patry, directeur général de France Brevets, a ensuite remis le trophée Brevet à Poietis, PME  aquitaine, à la pointe dans le domaine de la greffe des tissus humains, grâce à sa technologie de bio-impression 3D. Pour avoir un impact économique, l'innovation technologique doit être protégée. Didier Patry a rappelé par la même occasion le rôle de France Brevets qui aide les start-up grâce à un programme d’accompagnement sur-mesure dans la structuration et la protection de leur propriété intellectuelle (la Fabrique à brevets).

Moulin Roty, entreprise issue des Pays de la Loire, a été récompensée dans la catégorie Marque. Christian Peugeot, président de l’UNIFAB, qui lutte contre la contrefaçon et se bat pour protéger la propriété intellectuelle des marques, a mis en avant le parcours et l’exemplarité de cette marque française qui est entrée dans le cœur des français. En effet, Moulin Roty, construit son histoire autour de celles qu’il raconte aux enfants depuis plus de 40 ans…

C’est Expliseat, PME parisienne, qui a remporté le trophée dans la catégorie Design. La start-up a été distinguée pour la fabrication de sièges de transport ultralégers permettant notamment de limiter la consommation de carburant.

Après la cérémonie, les invités ont pu faire l’expérience de l’innovation en découvrant les créations, des lauréats et des nominés exposés dans les foyers historique et moderne de la Gaîté lyrique, ou, en prenant les commandes virtuelles d’Éole, première machine autopropulsée susceptible d’avoir décollé. Un brevet imaginé par Clément Ader en 1890, père de l’aviation française. Créativité et ambiance garanties, grâce à nos partenaires qui ont porté haut et fort le thème « Sacrés Français » : Pernod Ricard, Procédés Chénel International, Vitra et Hello My DJ !

Crédit image INPI / A droite : Benoît Thomas

L’INPI encourage les jeunes inventeurs !

Depuis plus de 26 ans, le magazine Sciences & Vie Junior, en partenariat avec l’INPI, récompense des jeunes inventeurs. Pendant la cérémonie de remise des trophées, l’INPI a tenu à mettre à l’honneur un jeune inventeur/le lauréat 2017 : Benoît Thomas, 18 ans, étudiant à l’Université de technologie de Compiègne, qui a remporté le 1er prix du concours « innovez » organisé par Sciences & Vie Junior, avec un antivol pour vélo. Cet objet totalement fabriqué par imprimante 3D, sans clé mais doté d’une carte à puce et d’un système d’alarme, permet de bloquer la roue du vélo lorsqu’on retire la carte à puce du boîtier.

Benoît Thomas est venu témoigner de son parcours. Il a en effet déposé un certificat d’utilité auprès de l’INPI pour son « antivel ». « La démarche a été un peu longue, en particulier en raison de la précision nécessaire dans la rédaction de ma demande, explique le jeune homme, mais cela a été très formateur et me sera sûrement utile dans le reste de ma carrière. » Une graine d’inventeur à suivre puisque Benoît Thomas est aujourd’hui incubé à « D-Start Dauphine » et travaille actuellement sur la deuxième phase de son projet : « je souhaite développer des bornes de vélos avec un système de déverrouillage automatisé pour les particuliers et les entreprises » nous a-t-il confié.