Internationales

Contrefaçon : 83 milliards d'euros de pertes en Europe

19 / 12 / 2016
 

L’UE perd 83 milliards d’euros et 790 000 emplois chaque année à cause de la contrefaçon et du piratage.

Les vêtements, les jouets, les articles de sport, les articles de bijouterie-joaillerie, la maroquinerie, la musique, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques et les vins et spiritueux figurent parmi les secteurs les plus touchés par la contrefaçon en Europe.

Le manque à gagner pour les recettes publiques résultant de la contrefaçon et du piratage dans ces neuf secteurs est estimé à 14,3 milliards d’euros.

En France, plus de 9,4 milliards d’euros sont perdus chaque année à cause de la contrefaçon, avec une perte directe de plus de six milliards d’euros dans les secteurs recensés (6,6 % de leurs ventes). Cela se traduit par une perte de 69 600 emplois, dont 38 500 directement perdus dans ces secteurs.

La France est le deuxième pays le plus touché par la perte totale (ventes directes et indirectes) due à la contrefaçon et le troisième pays le plus touché par la perte de ventes directes. En ce qui concerne la perte d’emplois, elle est le cinquième pays le plus touché par la contrefaçon. Enfin la France est le pays dont la perte de ventes par secteurs est la plus élevée pour les articles de sport et le deuxième pour les cosmétiques et les articles de bijouterie-joaillerie.

Accédez à l'étude complète sur le site de l'EUIPO