Internationales

L’INPI renforce ses axes de coopération avec ses homologues étrangers à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’OMPI

04 / 10 / 2017
L’INPI est présent à l’Assemblée Générale de l’OMPI qui se déroule à Genève du 2 au 11 octobre 2017. Cet événement est l’occasion pour l’INPI de rencontrer une dizaine de ses homologues étrangers et de signer des protocoles d’accord de coopération, Mémorandum d’entente dans le domaine de la propriété industrielle.
 
Crédit image INPI : Mónica Andrea Ramírez Hinestroza, surintendante Déléguée pour la Propriété Industrielle - SIC en Colombie en compagnie de Romain Soubeyran, Directeur Général de l'INPI

Romain Soubeyran, Directeur Général de l’INPI, accompagné de Martine Clemente, Directrice de l’Action Economique et de Vincent Carré, responsable du service international, ont rencontré quatorze représentants d’offices étrangers lors de cette Assemblée Générale. Ils ont signé plusieurs protocoles d’accord consacrés à la propriété industrielle avec notamment les offices du Canada, de la Colombie et du Chili et, consolider un certain nombre de Mémorandum d’entente envers les pays en voie de développement. Echanges d’experts, programmes de formation, accompagnement des entreprises… sont autant d’axes de collaboration abordés pendant cette journée.

Crédit image INPI : Romain Soubeyran et Johanne Bélisle, Commissaire aux brevets, Registraire des marques de commerce et Présidente Office de la propriété intellectuelle du Canada

Premiers accords de coopération entre l’INPI et ses homologues canadien et colombien

L’INPI et l’OPIC (Office de Propriété Intellectuelle du Canada) ont signé un protocole d’entente afin d’unir leurs efforts et d’assurer une protection plus efficace des droits de PI par le biais d’échanges de bonnes pratiques, d’expériences, de formations, et par l’amélioration du niveau des prestations de services rendues par les bureaux d’enregistrement PI.

Parmi les domaines de coopération privilégiés :

  • l’étude de l’évolution des législations,
  • la promotion et la sensibilisation de la culture de la propriété industrielle auprès du public et des petites et moyennes entreprises et industries en particulier,
  • l’échange d’expériences en matière de brevet d’invention, de dessins et modèles industriels et les marques…
     

L’INPI et la surintendance de l’industrie et du commerce de Colombie (SIC), à travers la signature d’un MOU, ont décidé d’unir leurs actions en vue d’améliorer la gestion des systèmes de protection de la propriété industrielle dans leur pays respectif et de promouvoir l’efficacité de la protection juridique de la PI. Cet accord comprend aussi un volet sur la promotion du développement de compétences professionnelles de leur personnel et l’élaboration de programme de formations, stages, ateliers et échanges d’expériences…
 

Protocole d’accord sur la propriété industrielle entre l’INPI et l’INAPI (Chili)

L’Institut National de la Propriété Industrielle de la République du Chili (INAPI) et l’INPI continuent leur collaboration dans plusieurs domaines et notamment celui de la formation.

Dans le cadre de cette coopération initiée en 2014 avec l’office chilien, l’INAPI Chili s’est montré particulièrement intéressé par la gamme de service « Coaching INPI » et l'offre Master Class. Cette formation s’adresse aux entreprises innovantes de moins de 5 000 salariés et se déroule en plusieurs étapes sous forme d’ateliers collectifs et d’accompagnement individuel pour faire de la PI un levier de développement pour les entreprises.

En savoir plus sur Master Class

Pour aller plus loin, télécharger l'étude Chili

Crédit image INPI : Romain Soubeyran, Directeur Général de l'INPI - Maximiliano Santa Cruz, Directeur Général de l'Institut de Propriété Industrielle Chilien

Mémorandum d’entente entre l’INPI, l’OMPI et les offices africains (OMPIC, OMPI et OAPI)

A travers la signature d’un mémorandum, l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC), l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), l’INPI et l’OMPI ont signifié leur volonté commune de coopérer dans le cadre de la formation au droit de la PI. Ce mémorandum a pour notamment pour objectif d’enrichir la coopération sud-sud et d’étendre la formation au droit de la PI au plus grand nombre de pays en voie de développement.

OAPI

Pays concernés : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, République du Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée équatoriale, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo, Comores.

Crédit image INPI : De gauche à droite - Romain Soubeyran, Adil El Malik, Directeur Général de l'OMPIC, Dénis Bohoussou Loukou, Directeur Général de l'OAPI, Francis Gurry, Directeur Général de l'OMPI