Internationales

Brevets européens : la France conserve sa 2è position et s’illustre dans les transports et les technologies médicales

08 / 03 / 2018
L’Office européen des brevets a publié son rapport annuel mercredi 7 mars 2018. L’organisation a reçu 166 000 demandes de brevets en 2017, une hausse de 10 % par rapport à l’année dernière (-2,4 %). Cette progression confirme l'attractivité de l'Europe comme principal marché de l'innovation. La France maintient sa deuxième position avec 10 559 demandes déposées auprès de l’OEB et enregistre une progression de 0,5 %.
 
Crédit image : rapport annuel OEB mars 2018

  • Record du nombre de demandes de brevets déposées auprès de l’OEB, à 166 000 (+3,9 %)
  • La France garde sa position de 2e demandeur en Europe avec plus de 10 500 demandes réalisées auprès de l’OEB
  • La France en pointe de l’innovation dans les transports et le médical
  • L’Île-de-France, 2e région européenne la plus dynamique en termes de demandes de brevet
  • L’INSERM, 1er déposant global de brevets dans les produits pharmaceutiques auprès de l’OEB
  • Valeo, le CEA et Technicolor, top 3 français

La France en pointe de l’innovation dans les transports et le médical

En 2017, « les transports » constituent le principal secteur d’innovation pour les entreprises françaises. Dans ce domaine, la France a ainsi représentée 12,7 % des demandes (1 044) auprès de l’OEB. Valeo (3è), Michelin (8è), PSA (9è) et Renault (10è) sont dans le top 10 de ce classement. Valeo occupe également la 3è place dans le secteur des machines, des appareils électriques et énergie électrique, soit le 2è secteur dans lequel la France a déposé le plus de demandes de brevets en 2017.

Enfin, les technologies médicales font partie du 3è secteur le plus dynamique (+23, 2 % ; 601 demandes) avec Sanofi qui se classe en 6è position. Mais c’est surtout l’INSERM qui prend la tête du classement de demandeur de brevets dans le domaine pharmaceutique. Cette première place témoigne du dynamisme de la recherche publique française.

L’Ile-de-France, 2è région la plus dynamique en Europe

Grâce à son vivier de start-up, l’Ile-de-France se classe en 2è position parmi les régions les plus innovantes d’Europe avec 7 015 demandes de brevets en 2017, juste derrière la Bavière (7 541 demandes). L’Ile-de-France s’illustre de nouveau comme la première région française avec 65, 6 % des demandes françaises en 2017. Elle se démarque notamment dans les domaines de l’intelligence artificielle, l’internet des objets, la sécurité, les systèmes 3D...  La région Rhône-Alpes se place quant à elle en deuxième position avec 1 290 demandes (12, 2 % ; + 7, 1 %) et la région PACA (3, 8 % ; + 3, 9 %) arrive en 3è position.