Vivoka fait entendre sa voix au CES Las Vegas

Spécialiste des technologies de reconnaissance vocale sur mesure, Vivoka participe pour la 3ème fois au CES Las Vegas, du 7 au 10 janvier 2020. L’INPI l’accompagne dans sa stratégie de développement, notamment à l’international.
 

Intégrée dans l’incubateur Synergie à Metz, la start-up lancée en 2015 conçoit des assistants vocaux sur mesure qui s’adaptent à tous types de secteurs d’activité : hôtellerie de luxe, distribution,  e-commerce, banque, etc. 

Dès sa création, son PDG William Simonin a su identifier les enjeux déterminants de la propriété industrielle. Il a fait appel à l’INPI pour protéger ses innovations et mettre en place des mesures contractuelles utiles. « Il est très complexe pour un entrepreneur d’avoir une vision globale de son entreprise dès son lancement. Certains sujets, comme la propriété intellectuelle, sont souvent abordés trop tard par l’entrepreneur. Grâce à l’accompagnement de l’INPI, nous avons pu être sensibilisés et accompagnés dès notre démarrage sur ces sujets, et donc protégés dès nos premières créations » explique l’entrepreneur.

Vivoka a depuis son lancement pour ambition de révolutionner la façon d’interagir avec les supports numériques par le biais de la voix. Pour cela elle développe chaque année de nouvelles solutions comme Zac, le majordome connecté, et plus récemment le Voice Market, une marketplace dédiée aux solutions vocales. Des innovations dont le développement est long et coûteux et qu’il est nécessaire de protéger.

En 2016, l’entreprise a profité d’un Prédiagnostic PI pour faire l’état des lieux de ses besoins et attentes en matière de propriété intellectuelle. Un an plus tard, la start-up a bénéficié d’un Pass PI, une aide financière de l’INPI lui permettant de bénéficier de préconisations d’experts pour la rédaction de leurs contrats. La jeune pousse a déposé deux brevets français et deux brevets européens.

Vivoka a pour ambition de devenir une société à portée mondiale. Elle a déjà remporté un prix d’innovation au CES Las Vegas 2019, et espère, cette année encore, profiter de sa présence au CES pour rencontrer les différents acteurs mondiaux de l’écosystème, mais aussi trouver de nouveaux partenaires et clients et gagner en notoriété. « Tester le marché américain est l’un de nos objectifs et se protéger en amont est très important » affirme William Simonin. Développer une stratégie en propriété intellectuelle lui permet de conserver une avance technologique pour son exportation à l’international.