Sammode répand sa lumière depuis plus de 90 ans

Finaliste des Trophées INPI 2020 dans la catégorie Design, Sammode conçoit des luminaires techniques à la fabrication 100 % vosgienne. Cette PME familiale créée en 1927 propose des créations durables dont les designs sont soigneusement imaginés et protégés. Rencontre avec Emmanuel Gagnez, son PDG.
 

  • Pouvez-vous nous parler de l’activité de votre entreprise en quelques mots ?


Emmanuel Gagnez : Sammode est une entreprise industrielle française presque centenaire, spécialisée dans la conception et la fabrication de solutions d’éclairage. Nous offrons des produits aux performances et à la durabilité exceptionnelles pour l’industrie, les infrastructures publiques, l’architecture privée et publique. Tous nos produits sont conçus et garantis pour une durée de vie maximale. Ils sont aussi réparables, maintenables, « upgradables » et « démantelables » pour un recyclage réel. Aux antipodes de l'obsolescence programmée, nous proposons des pièces détachées pour la maintenance de nos appareils.

Nous portons un engagement très fort pour le design de nos produits, leur qualité, leur durabilité et leur responsabilité environnementale.

Enfin, nous assurons l'intégralité de notre production dans notre usine vosgienne, où nous investissons continument dans ses équipements et le développement des savoir-faire.

 

  • Que représente pour vous cette nomination aux Trophées INPI ?


E. G. : Etre finaliste des Trophées INPI est une très grande fierté. Il y a 5 ans, notre orientation stratégique a pris un nouveau tournant, nous avons engagé de très importants investissements industriels, marketing et surtout en recherche et développement (R&D). Nous avons créé un nouveau centre de R&D à Lamotte-Beuvron, disposant d’un laboratoire complet ultra-moderne, animé par une équipe experte et expérimentée. Nous avons confié la création de ce bâtiment à l’agence FREAKS architecture, qui a réalisé un petit chef d’œuvre. Etre nominé par l’INPI est le signe que ces initiatives sont visibles et le moteur de notre succès.

Notre culture de la technique a toujours accordé une grande place à l’innovation, au design et à la qualité. C’est notre valeur-ajoutée et c’est ce que nos clients apprécient chez nous depuis près de 100 ans.Cette nomination vient par ailleurs récompenser notre persévérance, nous en sommes très heureux.

 

  • Vous êtes finaliste dans la catégorie Design, en quoi votre stratégie de propriété industrielle est-elle un levier de croissance ?


E. G. : La « pensée design » est au cœur de notre culture industrielle : réflexion sur les usages, sur la performance, sur la durabilité, sur l’ergonomie et sur la sobriété environnementale.

Ce « Design Thinking », appliqué aux produits à usages industriels, a notamment donné lieu à des brevets améliorant la technique et les qualités d’usage.

Pour les applications architecturales (publiques et privées), qui ont connu un très fort développement depuis 10 ans, nous avons enclenché une dynamique de création, dans une démarche collaborative féconde avec des designers ou architectes.

Tout cela s’est effectivement traduit par une consolidation et une accélération de notre croissance.

 

  • Avez-vous un conseil à donner aux entrepreneurs ?


E. G. : Chez Sammode, nous pensons qu’il faut avant tout croire en soi et en son projet, mais tout en restant humble. Il est également primordial de faire confiance à ses équipes, d’écouter ses clients et de travailler, beaucoup, avec rigueur et persévérance. Et évidemment, conduire une politique active et rigoureuse de propriété industrielle (brevets, marques, droits d’auteur), est une condition indispensable d’un succès sur et durable.

  • Pavillon Dufour, Château de Versailles - © David Foessel - Design Gaëlle Lauriot-Prévost, Dominique Perrault - Architecte : Dominique Perrault Architecture
  • Collection MOD - © Morgane Le Gall - Design : Stefan Diez - Direction artistique : Normal Studio - Stylisme : Aurélie des Robert
  • Pavillon Dufour, Château de Versailles - © David Foessel - Design Gaëlle Lauriot-Prévost, Dominique Perrault - Architecte : Dominique Perrault Architecture
  • Pavillon Dufour, Château de Versailles - Restaurant Ore d’Alain Ducasse ©D avid Foessel - Design Gaëlle Lauriot-Prévost, Dominique Perrault - Architecte : Dominique Perrault Architecture
  • Pavillon Dufour, Château de Versailles - © David Foessel - Design Gaëlle Lauriot-Prévost, Dominique Perrault - Architecte : Dominique Perrault Architecture
  • Collection MOD - © Morgane Le Gall - Design : Stefan Diez - Direction artistique : Normal Studio - Stylisme : Aurélie des Robert - Papier-peint Folies, design : Laura Pozzi, Londonart ; Sofa Lara, design : Pamio/Massara/Toso, Stilwood ; Sculpture : Joanick Becourt
  • Collection MOD - © Morgane Le Gall - Design : Stefan Diez - Direction artistique : Normal Studio - Stylisme : Aurélie des Robert - Globe en verre : design Normal Studio / CIRVA, Sac Cochon Tirelire et Allumettes Hélène Népomiatzi
  • Collection MOD - © Morgane Le Gall - Design : Stefan Diez - Direction artistique : Normal Studio - Stylisme : Aurélie des Robert - Fauteuil Capitol, en hommage à Pierre Jeanneret, Cassina, Silvera ; Table basse, design Louise Baron, AG L.O.B. ; Moquette collection Les Best, Balsan
  • Collection « Paname » - © Morgane Le Gall - Design : Normal Studio
  • Collection « Paname » - © Morgane Le Gall - Design : Normal Studio
  • Le Tube fluorescent hermétique (TFH), luminaire initialement destiné à l’éclairage industriel dont le brevet fut déposé par Sammode en 1967 - © Sammode
  • Sammode Research & Innovation Center, Lamotte-Beuvron, France - © David Foessel -Architectes : FREAKS Architecture