Olythe lance Ocigo : l’éthylotest qui indique si vous pouvez prendre la route

Start-up innovante qui développe et commercialise Ocigo, une nouvelle génération d’éthylotest, Olythe participe au CES Las Vegas, grand rendez-vous mondial de l’électronique grand public qui se tient du 7 au 10 janvier 2020. L’INPI accompagne le développement de sa stratégie de propriété intellectuelle, notamment à l’international.
 

Créée en 2013, la start-up d’Aix-en-Provence a réalisé en quelques années un exploit technologique en miniaturisant la spectroscopie infrarouge, technique utilisée dans les éthylomètres pour les forces de l’ordre. Grâce à cette solution, consommateurs et professionnels se voient proposer des produits de surveillance de l’alcool avec une précision de niveau professionnel, à un prix abordable. Connectée au smartphone de l’utilisateur, l’application Ocigo le conseille en lui donnant par exemple le temps nécessaire avant de pouvoir reprendre le volant.

La mise au point de cette innovation unique a poussé l’entreprise à activement réfléchir à sa stratégie de propriété intellectuelle. Olythe a fait appel à l’INPI et a ainsi pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé avec une chargée d’affaires. Trois visites ont été réalisées dans les locaux de l’entreprise. Ces rencontres ont été l’occasion de présenter les outils et les prestations offerts par l’INPI, de cerner les besoins de l’entreprise et de construire un plan d’actions. La start-up a également bénéficié d’un Pass PI, une participation financière au dépôt de dessins et modèles à l’export. « Le soutien de l'INPI nous a permis de nous positionner dans le monde et de nous protéger très rapidement dans des pays très compétitifs » explique Guillaume Nesa, PDG et cofondateur.

Soucieuse de faire prendre conscience à l’ensemble de son personnel de l’importance de la propriété intellectuelle pour son développement, l’entreprise a demandé à sa chargée d’affaires INPI de conduire un atelier de sensibilisation à destination de plusieurs de ses salariés concernés (ingénieurs, techniciens et certains opérateurs). Olythe a aujourd’hui un large portefeuille de propriété industrielle : elle a déposé 3 brevets en France et à l’international, 12 marques dont 4 en France, ainsi que 5 dessins et modèles en Europe.

Les fondateurs ne comptent pas s’arrêter là et souhaitent poursuivre leur développement en positionnant leur start-up comme un futur acteur international, en commençant par l’Amérique du Nord. Dans ce contexte, leur sélection sur concours par un jury d’experts pour participer au CES s’est présentée comme une excellente opportunité. « Nous sommes ravis d’apporter cette solution innovante aux Etats-Unis et espérons contribuer à une diminution des accidents de la conduite en état d’ivresse ». Une démarche qui les emmène à approfondir leur réflexion de propriété intellectuelle et à se montrer intéressés par le programme Master Class PI, qu’ils suivront peut-être prochainement.