GREENPRIZ : Nominé Trophées 2015

 

Innover, c’est penser à côté

Eric Sgarroni, PDG de GREENPRIZ

Eric Sgarroni, le tonitruant PDG de GreenPriz, a connu une première carrière d’une vingtaine d’années dans l’informatique : d’abord commercial, il a créé ensuite deux entreprises. Il a vendu la première pour tout réinvestir dans la seconde. Et a cédé la seconde pour passer à autre chose !

Cette autre chose lui apparaît à l’époque où il propose ses équipements informatiques à des collectivités, des entreprises, des établissements scolaires ou de santé : il enrage devant les gâchis d’électricité dont il est témoin. Mais comment changer les mauvaises habitudes ? Son nouveau challenge est tout trouvé : « j’ai pris une page blanche, j’ai écrit un cahier des charges et l’aventure a démarré ! ».

Boitier maître

Elle commence par la création de la société en mars 2011 et le développement pendant environ deux ans de la solution GreenPriz : des modules électriques intelligents associés à un logiciel et reliés à un boîtier électronique. Les prototypes sont prêts en juin 2012 mais l’impulsif entrepreneur décide de faire redessiner toute la gamme avant la phase d’industrialisation pour mieux « coller » au marché. Son crédo ? La différenciation : « j’arrivais dans une filière un peu poussiéreuse. Vous voyez un tableau électrique et des prises ? Ben voilà, tout est dit ! Il fallait absolument aborder ce milieu de manière différente, surtout lorsqu’on prétend innover ». Il décide de faire du design un des piliers de sa marque en proposant des produits simples, pragmatiques, accessibles et esthétiques.

L’aventure se poursuivra en 2016 avec la mise sur le marché de la solution GreenStick : des micro-capteurs à coller sur les disjoncteurs pour évaluer la consommation de chaque usage. GreenPriz commercialise ses solutions auprès d’installateurs et d’intégrateurs qui ont eux pour clients les utilisateurs finaux : collectivités, établissements scolaires et de santé ou encore entreprises. Les utilisateurs notent des économies d’énergie de 23 à 47%.

Si la société innovante d’Eric Sgarroni connaît des débuts prometteurs, elle est encore en plein démarchage commercial : « un marché à évangéliser » précise-t-il. Il a démarré en Espagne et en Italie et souhaite maintenant conquérir d’autres pays européens. Quant au marché des particuliers, il ne lui semble pas encore mûr pour l’instant. Conscient de la nécessité de protéger ses innovations pour prospérer, l’entreprise est à la tête d’un portefeuille de 2 brevets, 5 marques et de 7 dessins & modèles. Nominée aux Trophées INPI 2015, elle a également reçu le label 2015 de l’Observateur du design, celui d’entreprise innovante par BPI France et elle a été lauréate au salon des Maires 2014, au concours EDF Energie Intelligente et aux Innovation Days by Engie.

Eric Sgarroni dit se sentir en perpétuel décalage et en opposition avec beaucoup de choses qui l’entourent. Alors, lorsqu’on lui demande sa conception de l’innovation, il adapte immédiatement une formule d’Albert Einstein qu’il a faite sienne : « Innover [inventer], c’est penser à côté ».