La poêle anti-adhésive (1955)

Elle est toujours dans nos cuisines et n'attache toujours pas ! Petite histoire de la poêle anti-adhésive, inventée par Marc Grégoire et commercialisée plus tard avec son ami Louis Hartmann sous la marque Tefal.
 
Brevet n° 1137972, déposé le 2 décembre 1955 / Marque n° 20 47 83, déposée le 11 novembre 1957 / Crédit image : AGENCE SECRÈTE

En 1955, sous l’impulsion de sa femme Colette, Marc Grégoire, ingénieur et inventeur de la canne à pêche télescopique en fibre de verre, révolutionne le quotidien des cuisinières – et cuisiniers – en déposant un brevet pour la première poêle « qui n’attache pas ». Il a mis au point un procédé permettant de fixer le téflon – qu’il utilise pour ses cannes – sur un disque d’aluminium en le traitant à l’acide chlorhydrique.

Deux ans plus tard, il s’associe à son ami Louis Hartmann, spécialiste du téflon, pour créer la marque « Tefal » - contraction de « téflon » et « aluminium ». Mais l’entreprise ne décolle pas. Il faut attendre 1961 qu’un magazine new-yorkais publie une photo de Jackie Kennedy avec une poêle Tefal à la main pour lancer la marque. Et même la faire décoller : les commandes atteignent un million d’unités le mois suivant. En 1968, la société devient le premier fabricant français d’ustensiles de cuisine.

Devant un tel succès, les convoitises ne tardent pas : le groupe SEB, leader mondial de l’équipement ménager, rachète Tefal la même année. S’ensuit une stratégie de diversification en 1974 avec le croque-gaufre et l’allume-gaz qui seront suivis par les bouilloires, puis les balances de cuisine et pèse-personnes en 1985. Aujourd’hui, le succès est toujours au rendez-vous, fondé sur une quête permanente d’innovation.
 

Brevet n° 1137972, déposé le 2 décembre 1955 / Marque n° 20 47 83, déposée le 11 novembre 1957