Et l'homme créa l'avion (1890)

Réussir à voler ne fut pas un long fleuve tranquille... Il s'écoulera près d'un siècle entre les dirigeables « plus légers que l'air » de la fin du 18ème siècle et les premiers vols motorisés dans des avions « plus lourds que l'air », comme celui breveté en 1890 par Clément Ader.
 
Brevet n° 1 BB 205 155, déposé le 19 avril 1890 / Crédit image : AGENCE SECRÈTE

Réussir à voler ne fut pas un long fleuve tranquille... Il s'écoulera près d'un siècle entre les dirigeables « plus légers que l'air » de la fin du 18ème siècle et les premiers vols motorisés dans des avions « plus lourds que l'air » comme celui breveté en 1890 par Clément Ader. Ajoutons encore un demi-siècle pour faire de ces engins de véritables moyens de transport. Quant à savoir à qui attribuer le crédit du premier vol, l'histoire n'a pas tranché : pour certains ce sont les frères américains Wright en 1903, pour d'autre c'est justement le Français Clément Ader devant ses ouvriers en 1890. Ce qui est sûr en revanche, c'est que les débuts de l’aviation furent héroïques... On compte parmi les pionniers : Louis Blériot, le premier à franchir la Manche en 1909 ;  Geo Chavez et son vol au-dessus des Alpes en 1910  ; ou encore Reinhold Boehm et son premier vol de plus de 24 heures  en 1914.

Quant à l'industrialisation de l'aviation, ce sont d'abord les besoins nés de la Grande Guerre qui vont favoriser l’avènement d’une production de masse des avions. Parallèlement, les moteurs plus puissants, les structures plus résistantes et les aides à la navigation plus perfectionnées rendent possible l’utilisation de l’avion pour le transport de charges. Parmi les dates clés de l'aviation, on notera : la création de l'Aéropostale en 1929, des cargos dans les années 50 et du très gros porteur A380 qui permet à Airbus de surclasser son rival Boeing au début des années 2000.

Brevet n° 1 BB 205 155, déposé le 19 avril 1890