Île-de-France

Viva Technology : un premier cru réussi !

05 / 07 / 2016
 
INPI

L’INPI était partenaire de la première édition du salon Viva Technology. L’événement a tenu ses promesses en réunissant le fleuron de « l’innovation à la française » du 30 juin au 2 juillet à la Porte de Versailles. Plusieurs centaines de start-up ont eu l’opportunité de présenter leurs activités à des investisseurs mais aussi au public en quête nouveautés « Made in France ». Petits et grands acteurs du high-tech ont aussi pu échanger lors de conférences, tables rondes et dans les 20 labs thématiques (énergie, gaming, tourisme…).

L’INPI était présent pour répondre à toutes les questions autour de la propriété industrielle et accompagner plus particulièrement les jeunes entrepreneurs sur la protection de leur création. Un atelier INPI était même consacré aux « enjeux de la propriété intellectuelle pour les start-up ».
L’INPI a également participé à la conférence « Les grands groupes peuvent vous aider aussi » aux côtés de Gonzague de Blignière, fondateur de Raise et de Cyril Chomette, fondateur de Glory4gamers. Si la France est en train de rattraper peu à peu son retard en matière d’investissement, les start-up ont plus que jamais besoin de grands groupes pour les aider à structurer leur offre. Leur activité ne peut devenir pérenne à condition que l’investissement initial soit suffisamment conséquent. Cette conférence a été l’occasion de présenter les programmes d’accompagnement INPI pour protéger les inventions des PME et favoriser leur développement.

EDF Pulse a profité du salon pour dévoiler les lauréats de son concours récompensant les start-up au projet prometteur. Biomodex a été récompensé dans la catégorie « e-santé ». Ses maquettes de simulation imprimées en 3D pourraient bien révolutionner les techniques d’opération chirurgicale de demain en reproduisant les propriétés biomécaniques du corps humain ainsi que des organes. Dans la catégorie « Ville bas carbone », la société Kara a été primée pour son système d’éclairage public intelligent permettant de détecter une présence à 35 mètres et de moduler l’éclairage. Enfin, Egoïsme a remporté le prix de la catégorie Habitat connecté pour son système de régulation d’énergie dans une maison.

INPI

Après deux jours consacrés aux professionnels, Viva Tech a ouvert ses portes au grand public qui a pu découvrir en avant-première les quelques 250 innovations parmi lesquelles la Google car, animation « phare » du salon. Cette voiture autonome fonctionne sans volant grâce à des capteurs et des logiciels. Toujours en phase de test, sa commercialisation est annoncée pour 2017. La réalité virtuelle était aussi à l’honneur avec le casque VR de Sony, compatible avec une cinquantaine de jeu sur la Playstation 4 et l’Oculus Rift de Facebook, un casque de réalité virtuelle destiné aux joueurs sur PC. Enfin, retenons Devialet, Trophée brevet INPI 2013, récompensé pour son premier amplificateur mixte analogique et numérique.  Cette année, l’entreprise lance le nouveau modèle « Gold Phantom », huit fois plus puissant avec une enceinte de 400 Watts et 108 décibels. Inventé et fabriqué en France, protégé par 102 brevets, « Phantom change à tout jamais l'univers du son » selon son créateur.

« Il y a une génération d’entrepreneurs qui donne envie, sa responsabilité est d’inspirer et de conduire le pays » a déclaré Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, venu échanger a avec des jeunes entrepreneurs et des étudiants. Tout un programme qui donnera certainement lieu à une deuxième édition de Viva Tech en septembre 2017… un salon à suivre.

INPI