Dessins et modèles

En quoi consiste la procédure de dépôt de dessin et modèle simplifié et dans quels cas l'utiliser ?

 

Le dépôt de dessins et modèles permet de protéger l'apparence d'un produit ou d'une partie du produit pour la forme, la texture, l'ornementation ou l'esthétique.

Si vous créez et renouvelez régulièrement vos collections, vous pouvez recourir à la procédure de dépôt simplifié.

Cette procédure est réservée aux industries qui renouvellent régulièrement la forme et le décor de leurs produits, comme c’est le cas des industries de la mode, par exemple.

La simplification de cette procédure porte :

1. sur les modalités de dépôt :

  • La présentation des reproductions sous format papier n’est pas soumise aux mêmes exigences de présentation (taille et support notamment). Elle est donc libre, sous réserve de respecter le format A4 (21 x 29,7 cm) et à condition d’être présentées sur un fond neutre et de ne comporter que l’objet pour lequel la protection est revendiquée.
  • Un seul exemplaire est suffisant. Toutefois, il sera nécessaire, en cas de demande de publication, de présenter les reproductions strictement identiques en deux exemplaires sur un support normalisé. Pour les dépôts effectués par voie électronique, les reproductions sont jointes en ligne comme pour un dépôt classique. 
  • Au moment du dépôt, le déposant acquitte la redevance de dépôt de 39 € quel que soit le nombre de dessins et modèles (jusqu'à 100 reproductions dans un seul dépôt).
  • Ce n’est qu’au moment où le déposant choisira de faire publier tout ou partie de ces dessins et modèles que ce dernier présentera des reproductions en bonne et due forme et acquittera les redevances de reproductions correspondantes : 47 € par reproduction en couleurs et 23 € par reproduction en noir et blanc.

Attention : des dispositions particulières s’appliquent en Polynésie Française.

 

2. sur les modalités de publication :

  • A la différence des dépôts classiques, il n’y a pas de publication automatique de votre dépôt.
  • Si le déposant désire publier ses dessins et modèles, en cas de succès par exemple, il devra renoncer à l’ajournement de la publication. Cette renonciation devra avoir été formulée par écrit, au plus tard 30 mois après le dépôt. Les modèles seront alors publiés au Bulletin Officiel de la Propriété Industrielle et le déposant pourra alors se prévaloir de toutes les prérogatives attachées à la législation sur les dessins et modèles.
  • A défaut, la déchéance totale ou partielle du dépôt sera prononcée à l’issue du délai de 3 ans, et le déposant ne pourra plus bénéficier des avantages attachés aux dessins et modèles déposés. En vertu du principe dit de "l'unité de l'art”, les modèles déchus pourront alors, sous certaines conditions, être protégés par le droit d’auteur.
Cette réponse vous a été utile ?

Sur le même thème

Comment retirer ma marque/procéder à son retrait, à une renonciation ou une limitation ?
Une marque est un bien immatériel dont vous pouvez disposer selon vos intérêts ou vos besoins. Vous pouvez ainsi y renoncer en partie ou en totalité.
Quelle est la différence entre une enveloppe Soleau et une demande provisoire de brevet ?
Une enveloppe Soleau ne vous permet que d’établir la preuve de l’existence de votre création à une date donnée. Une demande provisoire de brevet vous permet en plus de bénéficier d’un droit de priorité, et, en cas de mise en conformité, vous donne un monopole sur votre invention. 
Existe-il une procédure de demande provisoire de brevet ?
Il existe une procédure de demande provisoire de brevet auprès de l'INPI depuis le 1er juillet 2020. Plus simple et moins coûteuse qu’une demande de brevet classique, elle permet aux entreprises de l’initier.